Goulotte Grassi-Luzi-Salino à Ailefroide

par Expérience Outdoor
Goulotte Grassi-Luzi-Salino à Ailefroide

David Chapiron nous partage son expérience de la goulotte Grassi-Luzi-Salino à Ailefroide

Informations pour réaliser la goulotte Grassi-Luzi-Salino à Ailefroide

Quand partir :

Quand les conditions le permettent

Lieu :

Ailefroide

Comment se rendre à la goulotte Grassi-Luzi-Salino :

Ailefroide se situe à 249 km de Montpellier, soit à 4h15 en voiture.

Participants à l’ascension de la goulotte Grassi-Luzi-Salino :

David Chapiron et son ami Henri B.

Où dormir :

Il y a le camping d’Ailefroide qui est très pratique et bien agréable pour un court séjour.

Où se restaurer :

Il y a des restaurants, et deux supérettes à Ailefroide, mais aussi un bar accueillant « le pas de la rose » ouvert toute l’année.

Office du tourisme :

Office du tourisme d’Ailefroide

Voie d’alpinisme :

GRASSI-LUZI-SALINO

Quoi d’autre autour de d’Ailefroide ?

COTATION Goulotte GRASSI-LUZI-SALINO :

TD+

 la goulotte Grassi-Luzi-Salino à Ailefroide


La lecture assidue du Labande nous a permis de repérer cette voie dont le commentaire donne très envie d’y aller :

« Magnifique course de glace à l’abri de dangers objectifs, l’une des plus belles du haut dauphiné et peut être la plus sûre. Passages très raides »

Nous avons eu de la chance d’avoir de bonnes conditions : neige dure à l’approche, goulotte fournie, neige relativement portante pour remonter le col d’ailefroide.
Nous manquions cependant d’acclimatation et nous avons fait une erreur en haut, ce qui ne nous a pas permis de passer dans la journée. On peut bien se protéger dans cette voie. On suit cette goulotte qui se ramifie parfois et on découvre au fur à mesure d’autres goulottes qui nous emmène jusqu’en haut ! La voie n’est pas très gazeuse mais on retrouve le plaisir de recherche d’itinéraire d’une voie de rocher, ce qui est rare en glace.

relais de la goulotte Grassi-Luzi-Salino

L’éloignement de la face donne du caractère à la course : 5h d’approche, 10 h pour la voie à cause de notre erreur, 17 h de descente. On s’en souviendra !
Si vous avez envie d’y aller, on vous laisse quelques renseignements.

Organisation pour l’ascension de la goulotte Grassi-Luzi-Salino :

En bons pères de famille, nous n’avions qu’une journée. Nous sommes donc partis de La Bérarde à
minuit après 1 h de sommeil.
Nous avons remonté le ravin de cloute favier en neige dure pour aboutir au glacier long.
A 5h30 nous avons attaqué la goulotte. Nous avons alors grimpé en réversible en faisant la plupart du temps entre 20 et 50 m de corde tendue (corde à double BEAL ice line 2x 60m).
On s’est protégé avec des friends C3 et C4 (surtout C3 !), des petits câblés, des broches, des
pitons plats et universels.

ascension de la goulotte Grassi-Luzi-Salino

A 10h30 nous étions à 4 longueurs du sommet. Nous avons mis 5h pour faire 5 longueurs au lieu de 4 car nous avons rejoins trop tôt la plaque de glace qui s’est révélé être de la neige inconsistante sur du rocher pourri. Résultat sommet 15h30 !

couloir final de la goulotte Grassi-Luzi-Salino

Pour la descente nous avions bien potassé le topo, ce qui ne nous a pas empêcher de nous tromper !

Nous sommes d’abord descendus dans un couloir de neige en posant des protections régulièrement. Nous avons pris la ramification de gauche en descendant alors que c’était celle de droite.
Il est donc très utile d’être plus intelligent que nous ou d’avoir des pitons et de la cordelette dynema pour installer des rappels !

On est finalement arrivé sur le glacier et nous sommes remontés au col d’ailefroide qui est apparemment un passage très peu utilisé. Nous avons du installer un rappel pour descendre coté Pilatte.
Malgré notre lecture assidue, nous n’avions pas vu que pour rejoindre le glacier de la Pilatte (itinéraire du col du sélé), il y avait à désescalader une barre rocheuse.

Arrivés à 22h30 devant cet obstacle, nous avons décidé d’attendre le jour. J’ai regretté de ne pas avoir une de ces nouvelles doudounes légères et chaudes !

A 5h30 nous sommes repartis. L’obstacle était finalement très court. Pas de regrets toutefois car il aurait fallu trouver de nuit les câbles permettant de remonter au refuge de la pilatte.

A 9h30, après ce vallon interminable nous sommes arrivés à la voiture.

Matériel utilisé pour la réalisation de la goulotte Grassi-Luzi-Salino à Ailefroide

CHECK LIST DAVID C. :

LISTE MODELMARQUE ETAT/ANNEE COMMENTAIRES
 VESTE DE MONTAGNE GORE-TEX M’S POINT FIVE JKTTHE NORTH FACE AVRIL 2011Les + :
– étanchéité parfaite, testée car rappels dans un torrent d’eau
– simplicité avec ses 2 poches. J’avais mis des vivres de courses et l’appareil photo
– aucune gêne dans les mouvements d’escalade, la veste reste en place
– pas de cordons partout qui s’accroche ou gêne le grimpeur
Les – :
– La capuche gêne si on ne la met pas
– Les poches sont trop profondes ou trop basses. Elles passent sous la ceinture du baudrier, ce qui gêne leur utilisation
 SALOPETTEPATAGONIA JUIN 2005 INUSABLE
SOUS VETEMENT CARLINEMILLET
POLAIRE WINDSTOPPER AVEC CAGOULE VERTICAL dommage qu’on n’en trouve plus, sert pour tout
 CAGOULE FINE NOIR DECATHLON
 GANT WORK GLOVEMONTURA NOVEMBRE 2010 très précis, convienne quand il ne fait pas de température négative
 GUETRE TRAIL GAITERMOUNTAIN EQUIPMENT
 CHAUSSURE ALPINISME NEPAL TOP EXTREMLA SPORTIVA
CRAMPON RAMBO 4GRIVEL DECEMBRE 2009
 PIOLET NAJA CUPSIMOND
 LONGE PIOLET SPINNER LEASHGRIVEL utilisé quasi-systématiquement, plus peur de perdre les piolets
 CASQUE METEORPETZL
 SAC A DOS MILLET 35 L
 BAUDRIER CORAXPETZL MARS 2008
 PORTE MATERIEL GEAR SLING ZODIACBLACK DIAMOND MARS 2008utilisé systématiquement depuis 3 ans, le matos ne me gêne plus pour grimper

 CHECK LIST HENRI B. :

LISTE MODEL MARQUEETAT/ANNEE COMMENTAIRES
 POLAIRE POWERSTRETCH ACONCAGUA JACKET ROUGEMAMMUT JANVIER 2010
 GUETRE FEVRIER 2007 EN GORE-TEX
 TOUR DE COU AC BALACLAVAICEBREAKER NOVEMBRE 2010 EN LAINE MERINOS
 GANT PURSUITBLACK DIAMOND NOVEMBRE 2010très bon gant précis et chaud
 GANT WORKGLOVEMONTURA DECEMBRE 2010
 CHAUSSURE ALPINISME ROCK AND ICE GORE-TEXMILLET JANVIER 2011confortables mais pas assez chaudes
 CHAUSSETTE TREKKING EXPE MI LONGX-SOCKS JUILLET 2010
 SEMELLE INSOLE CUSTOM TREK TRANSFLUCONFORM’ABLE
 LUNETTE NOMAD ALTI SPECTRON X6JULBO FEVRIER 2008
 CRAMPON RAMBO 4GRIVEL DECEMBRE 2009
 PIOLET QUARKPETZL
 LONGE PIOLET SPINNER LEASHGRIVEL
 SAC A DOS ALPINE ATTACK 35-45LLOWE ALPINE MAI 2011super sac, mais les fermetures sont pas top pratiques
 THERMOS 0.45LTHERMOS JANVIER 2007 toujours agréable d’avoir un petit thermos de thé chaud
 COUVERTURE DE SURVIE COUVERTURE DE SURVIE JETABLE OR 60 GRARVA ah que c’est bien de partager sa couverture de survie
 NUTRITIONMULE BAR

 CHECK LIST COMMUNE:

 LISTE MODELMARQUEETAT/ANNEECOMMENTAIRES
 CORDE A DOUBLE ICE LINE 8,1 2*60M GOLDEN DRYBEALJANVIER 2009
 SANGLE DYNEEMAFIN’ANNEAU 120 ET 60PETZL
 BROCHE A GLACEEXPRESS ICE SCREWS 16BLACK DIAMONDJANVIER 2010
 CROCHET CLIFHANGERBLACK DIAMONDAVRIL 2010
 FRIENDS JEU DE CAMALOT C3BLACK DIAMONDPLUSIEURS ANNEESles + utilisés dans la famille friend
 FRIENDS JEU DE CAMALOT C4BLACK DIAMONDPLUSIEURS ANNEES
PITONS UNIVERSALE CASSINMARS 2008
 PITONS MULTIROC 11CMSIMONDMARS 2008

Laisser un commentaire