Voyage et grimpe au pays des Bédouins au sud de la Jordanie à Wadi Rum

par Expérience Outdoor

Alexis TEYSSIER nous partage son expérience d’escalade en Jordanie

Informations pour préparer un voyage escalade en Jordanie

  • Date

Du 25 Mars au 09 Avril 2013

  • Lieu

Amman, Wadi Rum, Aqaba et Barrah Canyon en Jordanie

  • Participants

– Pascal P. (Lyon) / Alexis T. (Poitiers)
– Anna W. / Carsten (Allemand)
– Les rencontres : Mitch (USA), Tuviat (USA) et 2 Niçois

  • Un projet de passionnés :

La rencontre d’Anna (Allemande) l’été dernier au Centre de plein air de Lathus St-Rémy constitue le 1er lien de cette aventure. Pour clôturer cette saison estivale, je l’emmène dans les Gorges du Verdon afin de lui montrer l’ambiance et le gaz qui règne dans cet immense parc.
Partie à Rum avec son copain il y a déjà 2 ans, elle me propose d’y aller début Mars. Je m’occupe donc de l’organisation de mon voyage et décide d’entreprendre des recherches afin de trouver un 2nd de cordée J. Après quelques discussions sur le forum de C2C, je me lie d’amitié avec Pascal P. (Enseignant EPS Lyonnais …).
Cet ami saura, au cours de notre périple, me raconter ses anecdotes montagnardes remplies de souvenirs épiques. Je me suis trouvé un nouvel ami qui par ailleurs a le goût des voyages et des expéditions.
Pour ma part ce projet me permet d’expérimenter un peu plus la pose des coinceurs avant mon UF2 et de partir un peu plus loin que d’habitude. Toutes ses sessions grandes voies (George de la Jonte, Verdon, Villanova de Méia) m’évadent ; ce sentiment de liberté que l’on retrouve au dernier relais vous rend un peu plus conscient de la chance que nous avons et nous rapprochent un peu plus de la nature.
2013 commence tout de même très bien, les Calanques en total bivouac du 28 Décembre au 06 Janvier, Los Mallos de Riglos/Rodellard du 09 au 16 Mars 2013 et une session au Verdon avec le Suaps de la Faculté de Poitiers où j’essayerai de trouver l’équilibre sur les Highlines posées entre ses fabuleuses lignes de fuites.

  • A visiter en Jordanie

– Nord Amman…
– Petra (La cité Antique)
– Aqaba pour la plongé sous-marin

  • Budget/Trajet voyage :

Nous somme resté Pascal et moi 16 jours en Jordanie (Arrivé le 26 au petit matin et décollage à 16h, heure locale, le 09 Mars). Nos amis allemands sont rentrés 2 jours plus tôt, c’est à dire le 07 Mars.
Dans mon cas cela fait un totale d’environ 900€
– Billet d’avion 473.53€ avec un retrait de 500€ convertir en 462.02 JD
(1 JD = 0.90 euros) Un change de 40 € à été effectué à la fin du voyage dans l’aéroport d’Amman tout beau tout neuf.

  • Budget/Trajet local

Nous n’avons effectué que 6 trajets dans cette belle région :
– Aéroport/Amman 20JD/car
– Amman/Wadi Rum Village 80JD (avec un droit d’entrée dans le parc de 5JD)
– Wadi Rum/Aqaba en bus (celui de 6h30, beaucoup d’arrêts) 5JD/pers.
– Aqaba/Rum en taxi 25JD/car, et pour descendre au Sud voir les poissons 5JD/car
– La péripétie Rum/Barrah canyon 100JD (à suivre) Normalement 40JD en discutant près d’un thé la veille à la resthouse et si vous êtes grimpeurs.
Dans l’enceinte du Parc Wadi Rum, les seuls véhicules que vous trouverez sont quelques taxis faisant le trajet habituel (Amman/Rum/Aqaba), les Camels et bien-sûr les nombreuses Jeeps et 4×4 WD qui ne passent pas inaperçus. Ces dernières ne peuvent sortir du désert…vous en conviendrez.

  • Hébergement et Restauration en Jordanie

La survie sur place est relativement simple :
Nous avons opté pour l’hôtel le plus étoilé, le bivouac. Ce dernier se trouve près d’une source, en face Est du Djebel Rum, plus exactement il faut remonter un sentier caillouteux mais légèrement tracé qui se trouve derrière les ruines.
Cet emplacement était déjà connu de mes amis allemands.
Sinon il vous reste la Rest House : 2JD/jr/pers avec douches et wc (salles et froides). Notre petite fontaine était bien suffisante.
Le repas dans la Rest house est de 8JD, très convenable, vous n’aurez plus faim après : riz, frites, omelette ou poulet, homos, pain (pita) et diverses salades (falafels)
Vous trouverez également votre bonheur dans les 2 épiceries les plus proches de la Rest House ; je vous recommande la 2èime tenue par Mohamed du Soudan. Ce dernier n’est pas bédouin et parle peu anglais, il reste cependant le plus sympathique surtout dès l’ouverture de sa shop. Les 3 derniers jours, je prenais le petit dèj. avec lui (pita + thé offert) vers 7h30, avant de m’acheter de quoi se remplir vraiment la panse pour une grosse journée.
L’eau en bouteille est recommandée, un cachet pour purifier l’eau reste une très bonne alternative. Des fruits (bananes, pommes) et légumes (tomates, oignons, patates, courgettes) compléterons vos salades rafraîchissantes. Les ice-cream sont également un régal après une grosse course.
Vous ne trouverez par contre pas d’alcool dans les épiceries (vous pouvez faire le plein de bières a Aqaba) mais le Rest House vous les facturera 4JD les 25cl !!
En gros consommateurs, un arrivage de 50cl nous sera offert.
Nous mangions la plupart du temps à la Rest House (le soir bien-entendu), mais celle-ci est gérée par le gouvernement (même si des dizaines de bédouins sont aux alentours afin de vous accoster et vous guider).
Par ailleurs d’autres restaurants se trouvent en ville, nous n’avons pu manger qu’une seul fois chez Mohamed (il était souvent fermé).
Au cours de notre voyage et de nos rencontre, Salim (Le bédouin du Rest House) nous a invité Pascal et moi à manger chez lui. Sa femme, resté dans la cuisine avait préparé le Mensaf qui est un plat de fête jordanien.
Il se présente sous forme d’une grosse platée de riz couverte de pignons de pin, auquel on ajoute des morceaux d’agneau mijotés en ragoût, le tout arrosé d’une sauce blanchâtre (genre yaourt) .Un peu fort en bouche, Salim le mangé à la main.(bouillie).

  • Bibliographie

– Bien entendu le Topo du Massif d’Howard
– Parois de Légende de Stéphanie Bodet et Arnaud Petit (Croquis et descriptions très clair/ »attirante »
– Le routes/book de la reste house

Aventure lors d’un voyage escalade en Jordanie au pays des bédouins

escalade en Jordanie

L’escalade à Rum

Les parois du Massif de Rum sont uniques au monde. Les comparaisons sont impossibles, l’escalade présentant ici tout ce que le grès à d’original et de varié. Ce dernier sculpté par les humeurs de l’eau et du vent est très abrasif mais également très adhérent. Du noir ou rouge cuivré, le caillou est solide, les teintes plus claires (jaune et rose) indiquent le côté sableux du grès. Les voies classiques ne présentent pas de problème, les autres moins répétées sont plus exposées (Haulpotter-Precht).
Les hauteurs et les formes des montagnes proposent un grand choix d’ascension possibles ; aussi bien dans la longueur que dans le style (100 à 600m de dénivelé). On peut distinguer 2 types de voies : celles plus extérieurs empruntant plutôt les éperons ainsi que les dalles, et les lignes « intérieurs » remontant les immenses cheminées (Siq).
Les marches d’approche sont relativement courtes si on emprunte un 4×4. Le choix des itinéraires doit être programmé ; tous les détails de votre ascension doivent être connus, surtout la descente. (N’oubliez pas de dire ou vous allez à vos compagnons voir aux bédouins si ce n’est pas une classique).
Certaines parois sont un vrai gruyère, lunules et écailles sont parfois les seules protections des voies bédouines.
La notion de terrain d’aventure et les caprices du rocher dans ce Massif ne doit pas être pris à la légère, l’engagement reste le maître mot. L’ambiance y est unique.
Du village nous avons accès à plusieurs « secteurs » à pied, les Djebels sont ces tours majestueuse qui entoure le village et sillonne le massif. Au sud de Ram (sur la photo) nous pouvons appréciez le Djebel Nassrani. Ce clicher a été pris du Djebel Mayenne. Pour les courses plus éloignés, préférez le Taxi/Jeep, la marche retour dans le désert est la plus du difficile surtout quand la gourde est vide…

Mardi 26 Mars 2013

Djebel Mayeen

L’arrivée initialement prévue vers les 2h était logiquement organisée. Un taxi d’un petit hôtel d’Amman devait nous attendre à l’aéroport, avec le décalage horaire (+1h), il n’en fut rien. Notre nouveau chauffeur essaya tant bien que mal de trouver ce fameux hôtel « Mansour » avant de capituler et nous emmener direct à Wadi Rum, La Route dura 4h (110 JD)

1 JD = 1.07€ ; 1€ = 0,93723 JDescalade en Jordanie

Nous sommes donc arrivés tous les 5 sain et sauf à Wadi Rum au petit jour. Notre chauffeur essaya tout de même de gagner un peu plus de dinars 🙂

escalade en Jordanie

Nous décidons donc, avant de farniente, de monter les affaires au campement…Le bivouac d’Anna et Carsten l’année passée. La montée est un peu difficile avec nos petites affaires mais on peut pas rêver mieux; à côté d’une petite source (et des moustiques/zone non-paludique), c’est une chambre sacrement étoilée.

escalade en Jordanie

Suite à notre petite sieste, Pascal et moi décidons d’aller chauffer nos petites guibolles en haut du Djebel Mayeen. Belle montée, le panorama qui s’étend à droite de la tour noire nous laisse perplexe quant à l’immensité du site et du terrain de jeu.

escalade en Jordanie

escalade en Jordanie

escalade en Jordanie

Mercredi 27 Mars

Hiker’s road

Face Sud/Ouest du Djebel Nassrani (1560m)
A.Precht, W.Haupolter 5th Avril, 1990 / 500m, D+, 7 Rappels

Avec ses 16 longueurs cette 1ère ascension et surtout sa descente restera dans bien des mémoires…

Itinéraire plutôt montagneux où les relais s’installent selon vos envies. L8 cotée IV- UIAA sur le topo d’Howard (4+) s’est effondrée laissant place à une traversée sablonneuse en 5 particulièrement expo vue la fragilité du rocher à cet endroit. Un spit placé par D.Dulac permet de se rassurer (un peu trop haut tout de même). La plus belle longueur est sans nul doute la L10 avec son dièdre de 45m.escalade en Jordanie

escalade en Jordanie

escalade en Jordanie

Partit dans la 1ère longueur aux environs de 10h…, nous battons retraite à L15 (17h30); sans frontale, il vaut mieux assurer son retour. Il nous resta 2 longueurs avant d’arriver au sommet; Pascal ayant déjà réalisé cette ascension en 2009 décide donc de tirer les rappels dans la voie. Cette décision ne fut pas la meilleure…Le rappel ci-dessus de L10 est un vrai cauchemar pour les cordes, une remontée sur shunt et divers mouflages n’en feront rien pour l’instant. Notre 2ème nuit à Rum fut établie au R10, elle fut courte…

Rien de mieux pour renforcer les liens avec votre 2nd de cordée.

A l’aube, il faut repartir, on s’inquiète peut-être déjà au bivouac. 2 remontées sur cordes pour réchauffer les muscles engourdis suffisent enfin à tirer (changer) ce pu** de rappel. Il en reste 5 et il faut les trouver…Environ 4h pour la descente expo et aventureuse. Je conseille donc la descente par la face Est du Djebel Nassrani par La Guerre Sainte (relais équipés) même si le retour à pied ou en 4×4 est plus long.

escalade en Jordanie

Jeudi 28 Mars

Cette descente nous aura tout de même coupée 2 cordes, merci le grès… Bon on a fait un peu les bourrins. Nous sommes donc rentrés vers 14h à notre bivouac, Anna et Carsten étaient déjà partis poser des coinceurs.

escalade en Jordanie

Cette journée fut consacrée à du coupage de corde, à la recherche de nouvelles et d’une grosse sieste.

escalade en Jordanie

Vendredi 29 Mars

Lawrence’s well

Avec un seul brin de rappel, il nous reste la rando.

escalade en Jordanie

Au retour le soir, on croisa par chance un Israélien qui en avais une voir deux. Un joker de 65 m (120 €) et un brin « fatigué » pour 50€. Pascal avais tout de même une corde de rechange (plus neuve) dans son sac.

escalade en Jordanie

Pas moins de 80 grimpeurs issus de clubs Israéliens s’étaient rassemblés pour une découverte guidée de ce merveilleux massif Jordanien; ils resteront 5 jours. On notera qu’ils

n’oublient jamais leur frontale 🙂

escalade en Jordanie

 escalade en Jordanie

Samedi 30 Mars

Inferno

Face Sud/Est du Djbel Rum (1754m)
A.Howard, W.Collona, D.Taylor, 10th Octobre 1986 / 250m, TD

L1 en 5+

L2 également avec un pas en 6b

L3 exceptionnel en 6a fissure

Les longueurs son relativement longues (45m), les relais sont bétons (chaînes), 3 rappels.

escalade en Jordanie

Black Magic

Face Est du Djebel Rum / Dark Tower (1300m)
W.Colonna, A.Howrad, D. Taylor, A.Baker, M.Shaw, 17th Octobre 1985 / 335m, D+

11 Longueurs pour finir la journée, nous nous somme arrêtés à L7 faute de temps. Je me suis fourvoyé dans cette longueur arrivant bien trop haut à droite de R7, une désescalade de 5 coinceurs s’imposa, nouvelle aventure

Dimanche 31 Mars

La Guerre Sainte

Face Nord Est du Djebel Nassrani (1560m) / 7b max, 6c oblig. / 450m

Voie ouverte du bas en 2000 par Guy Abert, Philippe Batoux, Hervé Bouvard, Alon Hod, Arnaud Petit et Benoît Robert. C’est la première voie du Wadi Rum entièrement équipée.

6c (4C)/6b+/6b/6b+/7a+/6b/6a/6c+/7a+/7b/7a+/6a+

escalade en Jordanie

L’approche depuis Wadi Village en 4X4 se négocie 40JD aller/retour (10min), à pied compté 2h au soleil.

escalade en Jordanie
escalade en Jordanie

La rencontre de Tuvia (Américain/Israélien) la veille fut la 1ère étape car il me fallait trouver un autre compagnon de cordée, Pascal refusant l’invitation.



Tout au long de cette semaine nous avons rencontré des Tchèques, Espagnols, Allemands, Français, Lituaniens (rando) et Japonais (tourisme)

L’équipement de cette merveille est excellent et bien réfléchi (rapproché dans les pas dur et expo dans les autres).

Les relais sont également bétons (chaîne) avec une plaquette supplémentaire (3 points). Un énorme point de renvoi en début de chaque longueur comble le tout.

Partis aux environs de 12h30 afin de ne pas trop transpirer, la journée fut trop courte. La retraite se fit à R10, de toute façons j’étais cuit (en tête sauf L2).

escalade en Jordanie

escalade en Jordanie

L1 : Nous décidons d’emprunter la variante en 4c (30m de « caving ») afin de rester encore un peu plus à l’ombre : ps : accrochez le sac au baudard

L5 : Petite traversée à gauche avec un crux au début (7a+)

L7 : le 6a expo n’a rien de comparable avec les autres TA du Massif, ça déroule mais il faut avancer

L8 : 6c+…Avec un beau passage athlétique (talon)

L9 : 7a+ / Début du Headwall (Mur Blanc) / Très technique et dalleuse, le crux (2 pas) ne passe pas

L10 : 7b / Très continue avec quelques pas de bloc, la difficulté sous R11 est à discuter (crux sur plats)

La descente de nuit finit cette belle envolée; l’ambiance est des plus singulière quand votre second descendu 40m plus bas (R5) et ne donne signe de vie pendant 20min. Attention à ce relais qui se trouve un peu à droite, avec la frontale, la vigilance est primordiale. Certains rappels peuvent se sauter avec 2 brins de 65m.

L’avant dernier rappel (R2) le fut également pour le brin de corde Gris « fatiguée » de 60m acheter hier à la Rest House. Mon shunt, bloqué par la réparation de fortune, dénoua la corde sur 2m entrapercevant les différents fuseaux blancs (heu 8 je crois). Plusieurs manips de secours après, nous arrivons à terre où une longue marche à travers dunes nous attend, le Taxi/4×4 étant repartit 2h avant; il est maintenant 22h. La bonne fortune nous envoya un ami bédouin de Tuvia, l’arrivée à la Rest House fus plus rapide, l’apéro également.

Lundi 01 Avril

Rum Doodle

Grass’ Mat pour moi. On décide quand même d’aller faire un tour dans Rum Doodle avec nos 2 belles cordes (les seules qui nous reste).

escalade en Jordanie

 escalade en Jordanie

Cette voie débute au-dessus des sources de Lawrence mais nous ne l’avons pas trouvé, ce fut une bonne rando tout de même…

escalade en Jordanie

Mardi 02 Avril

Aqaba

En ce jour de repos, direction les plages et les poissons (et le souk) d’Aqaba. Le bus de 6h30 (5€) fait quand même pas mal d’arrêts. Nous prendrons au retour un taxi (le même prix/personnes)

 escalade en Jordanie

Partis vers 07h de Wadi, nous sommes arrivés (après plusieurs arrêts) au Centre-ville d’Aquaba. Nous y croisons un peu plus de touristes. Il y a beaucoup de vie dans les rues et beaucoup de marchands, le textile est partout.

Nous mangeons à côté de la grande mosquée, en face de l’avenue principale qui longe les petits jardins du bord de mer.

Pour l’après-midi, nous décidons d’aller plus au Sud chercher les grandes plages et les coraux.

Mercredi 03 Avril

Alan and His Perverse Frog

Face West du Djebel Um Ejil (1431m)
W.Colonna, A.Baker, 24th-28th Octobre 1985 / 150m, TD+

5+,6a/5/5+/5+,6ab/6a,3+/4

Constituée de 7 longueurs, cette voisine de The Beauty (à droite) permet de rejoindre le sommet du Djebel um Ejil. L’approche est assez complexe; bien que l’envie de se perdre dans le Rabakat Canyon ne nous déplaise pas, la voie se laisse désirer. Gardez à l’œil les cairns. (2h30)

Pascal dans L2 escalade en Jordanie

Pascal dans L2

Moins à l’ombre que la classique du secteur (The Beauty), sa ligne nous à fait bien voyager. Sa 2ème longueur, engagée sur plusieurs mètres en 6b dalle à cause d’une mauvaise lecture, rejoint R3 et la voie équipée Priez pour nous. La traversée de L4 effectuée par Pascal mérite sa côte.

escalade en Jordanie

Priez pour nous

Pour la descente, rejoindre les 3 rappels de The Beauty en fin de vire.

escalade en Jordanie

Jeudi 04 avril

Barrah Canyon

On ne pouvait pas s’en aller de Wadi Rum sans un bivouac dans Barrah Canyon. Ce dernier, plus éloigné dans le désert, regroupe également plusieurs lignes majeures.

Cette Jeep d’occasion, surchargé à bloc, n’a tenu que 200m, la blague. Heureusement que Salim était dans les parages.

Ces 2 jours, coupés réellement du monde, fut inoubliables (enfin là ce n’était pas compliqué). Ici, pas de moustiques, pas de chiens qui jappent dans la nuit et pas de bédouins qui vous accostent. […] Salim n’était jamais loin.

 

Merlin’s Wand (Super Crack of Rum)

Face Nord du gendarme d’Abu Judaidah (1286m)
W.Colonna, A.Howard, 7th Octobre 1986 / 150m, TD

5+/6a/6a+/5+/5

Cette parfaite fissure de 5 longueurs est située en plein cœur du Barrah Canyon.

Ce fut ma seul voie avec Anna et Carsten, tout en second et à l’ombre (tranquille). Les protections ne se placent pas seulement dans la fissure, ce n’est pas une « finger crack ». Les gros camalots peuvent servir mais sont dispensables; cette ligne majeur ne l’est pas autant par son escalade.

Vendredi 05 Avril

Waba Opera

Pour ce 2ème et dernier jour dans cet immense canyon, nous choisissons une voie « française » ouverte en 2009.

Plus ou moins 6/8 longueurs, cela dépend ou l’on s’arrête dans les 1ers relais.

Ascension de Waba Opera dans le massif Barrah Canyon en Jordanie

 escalade en Jordanie

5+/6a/6a/6a/6b/6a+

Cette voie sort des « classiques », cela la rendait donc intéressante.

Iglakhat canyon escalade en Jordanie

Nous sommes partis vers 10h avec Pascal et une amie; heure bien trop tardive pour ce genre d’expédition 🙂 . La marche d’approche est superbe, L’Iglakhat Canyon vaut le détour.

On commence donc la dite course vers 13h…à trois ça va être juste…

escalade en Jordanie

Pascal dans L3, cheminée péteuse

Le rocher est très délicat, notre passage a permis de purger encore un peu plus la voie. L’escalade n’est pas grandiose, chaque pose de pied et de main est bien réfléchi, le 2 premières longueurs sont vraiment cassante.

L’enchaînement de L3 est, pour ma part, impossible (40m). Le tirage dans la cheminée contraint Pascal à installer un relais plus bas. Ma longueur pour finir L3 passa dans un trou et finit sur un petit relais lunule.

Le 6b engagé sur lunule à notre L6 n’enlève rien à l’affaire. On squatt donc à R6. Pascal et co avaient pensé à leurs doudounes…moi à mon pantalon et les manches longues. La nuit de cette face Nord fut la plus dur.

escalade en Jordanie

2ème bivouac étoilé, en face Nord…

escalade en Jordanie

escalade en Jordanie

La dernière longueur, 6a sur lunule, le lendemain matin à la fraîche, me réchauffe bien. Il s’ensuit une bonne descente de 2h (faut trouver les rappels…)

2 choix : une désescalade expo est possible rive gauche ou monter derrière l’arbre de relais et trouver en un autre plus petit au fond à gauche (ce n’est pas des blagues). On l’a équipé, la même pour le 2ème sur lunules, et le 3ème sur un plus pourris encore (il y avait un vieux bout de corde), en + le rappel est long 55m. Pour finir un dernier rappel sur lunules, on l’a équipé aussi.

Enfin l’aventure quoi.

Le problème c’est que l’on devait partir ce matin, vers 10h. Nos amis sont donc venus à notre recherche avec le bédouin/Taxi/4×4. La communication était difficile sans portable, nos voies résonnaient dans le Canyon; la « rescue » est finalement arrivée mais c’était trop tard, on marchait vers eux. On est donc partit un peu plus tard après un bon ravitaillement chez nos hôtes; Anna et Carsten prenez l’avion vers 23h. Le voyage à Barrah ne fut pas rentable 🙂

Au retour au camp on rencontra 2 niçois bien sympathiques.

Dimanche 07 Avril

Flight of Fancy

Face Est du Djbel Rum, à gauche d’Inferno
W.Colonna, A.Howard, B.Domenech, 11th Avril 1987 / 150m, TD+

5/5+/6a/6b/5+/4+

Avec Pascal et Mitch (un Américain rencontré la vielle en même temps que la rescue).

Cette ligne de plus ou moins 4/5 longueurs restera La Short Climb 3 étoiles de ses 15jrs.

L1+L2 s’enchaîne moyennant un peu de tirage (source sûr).

Le 6b en 3ème longueur est d’anthologie (A1/6b), cette fissure remonte un dièdre sur 20 bon mètres.

Nous tirons les rappels directs dans la voie, la dernière longueur (4+) servant seulement à rejoindre ceux d’Inferno.

escalade en Jordanie

 escalade en Jordanie

Des niçois nous accompagnent en cette fin de journée.

Lundi 08 Avril

Rijm Assaf (Les Marches d’Assaf)

Face Sud/Est du Djebel Rum
W.Colonna, M.Shaw, A.Howard, 12th Octobre 1985 / 600m, AD+

escalade en Jordanie

Avec mon nouvelle ami Mitch nous décidons pour ce dernier jour de monter au sommet du Djebel Rum par Le pilier de la sagesse/The Pillar of Wisdom. Nous nous rendis compte, un peu trop tard, que l’on n’était pas dans la bonne voie; ceci n’était pas très grave mais le sommet nous échappa.

escalade en Jordanie

2 jours plus tard, le topo s’éclaircit, nous étions passés dans Rijm Assaf.

escalade en Jordanie

escalade en Jordanie

escalade en Jordanie

Une longue marche à travers dômes/dalles permet d’atteindre le sommet du Djebel Rum; notre fatigue et notre grand sens topographique ne nous a pas permis d’y monter. On devait rejoindre Pascal et Co, partit dans la voie Nabatéenne, au sommet.

La descente s’articule comme la montée, nous avons tout de même mis 2h bonne heures à explorer les divers vires d’accès pour atteindre le fond du canyon; la galère.

Nous étions pourtant inquiet pour Pascal et son second qui étaient partit en même temps que nous vers 09h (mis à part les 2 nuits étoilées, ce fut notre plus tôt décollage). Ils ne répondaient pas au téléphone…

L’arrivée au bivouac se fit sous un ciel lourd et nuageux, on était tous les 2 vraiment à bout.

Nous partions le lendemain vers 11h, l’avion décollait à 19h.

Allez-y pour créer d’autres souvenirs.

Les voies qu’il faudra faire à notre retour :

  • Rock Fascination (Djebel Kharazeh/Precht)
  • The Beauty (Djebel um Ejil)
  • The Star of Abu Judaihah (Barrah Canyon)
  • Neige dans le désert
  • Inshallah Factor (Djebel Rum)
  • The Pillar of Wisdom
  • Hammad’s Route
  • La voie Thamudique
  • Raid mit the Camel (Semi-équipé)
  • Towering Inferno
  • Lionheart

Matériel utilisé pour ce séjour escalade en Jordanie

 CATÉGORIE  NOM DU MODÈLE  MARQUE  POURQUOI AVOIR FAIT LE CHOIX DE CE MODEL AU DÉPART CE CHOIX A-T-IL RÉPONDU AUX BESOINS DE LA SORTIE ?  SI C’ÉTAIT À REFAIRE ?
 MAILLON RAPIDE  RAS  RAS  Très utile en TA  Oh oui !  J’en prendrai un de plus. Au total, 3 maillons et 4 sangles/cordelettes ont était laissé afin d’équiper une descente ou surprotéger un relais.
 CHAUSSONS  Testarossa  LA SPORTIVA  Très confort et précis  Oui mais à cause de la trop forte chaleur, la gomme ce rétrécit d’avantage. Les doigts de pieds en souffrent.  Je prendrais des ballerines plus souples avec tout de même des chaussons techniques dans mon sac pour les voies plus sportifs.
 DÉGAINE  Hoodwire Quickdraw  BLACK DIAMOND  – Légèreté et facilité de mousquetonnage  RAS, très bonne dégaine  Une quinzaines de dégaines dépareillées étaient présente dans notre packtage. Peu utile lors de l’escalade trad car nous utilisions de grande sangle préinstallées avec mousqueton. Néanmoins utile au relais et lors de passage difficile. Le tiragereste la bête noire du trad.
 SAC À POF  Cocoon clic clac  BÉAL  Ouverture et fermeture facilité afin de ne pas mettre de la pof partout  Oui sur voie sportif, inutile en TA à Wadi Rum  Je le prendrais quand même dans le sac de voyage
 ASSUREUR  ATC Guide  BLACK DIAMOND  Mon premier assureur/descendeur  Bien-sûr  Je choisirais l’alpine de mammut pour l’auto-assurage
 MOUSQUETON  Helix Vis Hms  WILD COUNTRY  Grande dimension, résistance et ergonomie  Parfait pour les relais.  Peut-être un peu trop gros
 MOUSQUETON  Locker SL Vis M55L  PETZL  Compact et léger  RAS
 MOUSQUETON  Gridlock vis  BLACK DIAMOND  Ergot de separation, tjrs dans le bon sens, util lors de manip de remonter sur corde ou rappel  RAS  RAS
 CHAUSSURES  Warterpro Maipo  MERREL  Légèreté  Oui, une seule fois accrocher au baudrier, le reste du temps dans le sac ou en bas.  J’opterai pour des chaussures d’approche plus résistante : firetail GoreTex de Salewa qui ne laisse pas passer le sable…
 LUNETTES DE SOLEIL  Run/Caméléon  JULBO   Verre photochromique (Amplitude cat. 2 à 4.) antibuée et polarisant avec technologie NTS : le verre fonce ou s’éclaircit quelle que soit la température.  Le soleil sur le sable blanc est impitoyable. Oui, ces lunettes ont bien servit  RAS
 SAC À DOS  Lynx  GRIVEL  Mon 1er sac de grande voie. Très utile malgré son petit volume  Oui, il faisait partir de toutes nos sorties  RAS
 SAC À DOS  Aircontact Pro 70+15  DEUTER  Mon 1er gros sac de voyage. Très robuste, les 23kg fut porté avec légèreté  Oui  RAS, surement le meilleur sac pour de gros trek
 VEST SHELL  Aqua 2.0 Powertex Brick Man  SALEWA  Veste légère et compact contre le vent (surtout util pour le retour en France J )  Non, elle est restée au fond du sac  RAS, très bonne qualité
 CORDE À DOUBLE  Cobra II Unicore 9 mm 60m (bleue) / Cobra II 8,6 mm 50m (gris) / Cobra II 8,6 mm Golden Dry 65m (jaune) + Modèle usé de 65m ? / Ancien modèle 60m (9.2m…)  BÉAL J’ai emprunté le brin de 50m (gris) Cobra II 8,6 mm au suaps de Poitiers (mes ice-line de 60m étant trop fragiles). Brin de 60m utiles pour certain rappels, A notre arrivé à Rum nous avions 3 cordes à double  Toujours prendre un brin de rechange ainsi que des cordes en bon état (la force de choc subit par votre protection n’est pas à négliger)  J’opterais bien-entendu toujours pour un rappel de 60 avec technologie unicore (en meilleur état) La sécurité passe en 1er
 SAC DE COUCHAGE  Millet Expédition 1900 – 11c  MILLET  Modèle ultra chaud pour les sorties hivernales. Mon ami m’avait dit que les nuits étaient fraiches, il n’en fut rien.  Non, trop chaud, trop lourd 1,7kg  J’opterai pour un sac synthétique et plus léger/compressible : Salewa Spirit 3d Flex 5 XL
 APPREIL PHOTO  Tough TG-1  OLYMPUS  Le compact du baroudeur, robuste et waterproof avec une très belle qualité d’image et un batterie importante  Oui, porté aux baudard, il me permet de capter l’instant présent tout en restant vigilant  RAS, indétrônable pour l’instant
 ANNEAU DE SANGLE  Anneau Aramide, Kevlar cousu  EDELRID  Très utiles afin de faire passer des sangles dans les lunules naturelles voire artificiel. Peut également servir de prussik, rigide donc plus facile à utiliser mais durée de vie limitée (pliure)  Oui, juste pour installer certains points d’assurage sur lunules.  J’en prendrais un de rechange
 SANGLES  Dynemma  DMM  De taille différentes, les longues sont utilisée afin de trianguler/sécuriser un relais sur coinceur. Les autres servent de liaison entre le coinceur et la corde afin d’éviter trop de tirage. A utiliser selon la configuration du milieu.  Très utile dans bien des situations, installation d’un relais sur arbre, protection dans lunules, dégaines, etc…  Au nombre de 12 pour moi ; cela fut suffisant.
 LONGE  Ropeman 3  WILD COUNTRY  Manœuvre de relais et de rappel facilité  Il faut un mousqueton oval pour une utilisation optimal  RAS
 DOUDOUNE  Men’s Down Sweater  PATAGONIA  C’est un vieux cadeau ; ultra compressible mais plus déperlant ni résistant…  Comme oreiller oui, elle est chauffement recommandé pour votre nuit en paroi (je ne l’avais pas)  Men’s Down Sweater Full-Zip Hoody pour rajouter du duvet aux oreilles
 MATELAS AUTO-GONFLANT  Therm-A-Rest OEM 7  THERMAREST  Légers, robuste et très isolant  RAS  RAS
0 commentaire
0

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire