Escalade à la découverte du Chemin Roy Massif des Ecrins

par Expérience Outdoor
Alex devant le bloc en traversée côté 7A

Alexandre Colonges , Ambassadeur Millet, nous raconte son séjour escalade à la découverte du Chemin Roy avec ses amis.

Information pour préparer un séjour escalade dans l’Isère :

Date

Du 04 au 10 Juillet 2016

Lieu

Station des 2 Alpes, massif des Ecrins, département de l’Isère.

Participants

Lucas, Oscar, Rémi, Anna et Alex

Où dormir

Beaucoup de choix dans le coin. Vous avez accès aux campings pendant l’été et la station de ski est ouverte toute l’année. Du coup la location d’appartement  bat son plein !

Où se restaurer / se réapprovisionner

Restaurant, bar, bistrot, tout est là dans la station. Sinon plusieurs petits supers marchés sont implantés dans les 2 Alpes.

Office du tourisme

Tout sur le site de l’Office de tourisme

Caractéristiques

On retrouve un peu de tout dans les Alpes, du calcaire, granit et autres. Pour le Chemin Roy, le rocher c’est du granit. Plus sur de la dalle et du profil vertical, les prises sont assez petites et très crochetantes, voire douloureuses…
Gros point fort du coin, la vue sur la Meije et autres sommets de l’Oisans.

Quoi d’autre dans les environs

Beaucoup de randonnée, du kayak, de la descente en VTT et encore pleins d’autres activités de plein air. La montagne offre un panel de sport outdoor quasi illimité !

Bibliographie

Pleins de topos différents pour les falaises du coin, pour le chemin Roy, se référer au topo d’escalade dans le Briançonnais.

Séjour escalade à la découverte du Chemin Roy

Jour 1 : Découvert du chemin Roy

Arrivée la veille au soir, réveil à la station, un super petit dej’ et on se met tous en route pour le site du Chemin Roy. Arrivés sur place, on galère un peu pour se garer et nous voilà partis à travers les champs et le pierrier pour atteindre le site.

Le chemin Roy et Oscat dans un 7b

Le chemin Roy et Oscat dans un 7b

Forcément sans prendre le chemin normalement indiqué, on double le temps de marche d’approche mais bon finalement on tombe au pied des voies et ça à l’air majeur ! Le temps de grignoter un peu et nous voilà à l’échauffement dans du 6a.
De très belles longueurs, assez longues (Environ 30 à 40m) et très techniques sur du calcaire de qualité ! Tout le monde s’éclate, Rémi et Oscar partent poser les paires dans un beau 7b, ça saucissonne mais ils font tous les mouv’. Lucas se lance dans un beau projet en 7b+ de 40m nommé « La piste aux Etoiles » et Anna et moi on continue juste à s’éclater dans des longueurs bien sympas en 6b+.

Lucas dans La piste aux Etoiles 7b+, Oscar dans son 7b et la vue sur le secteur, majeur !

Lucas dans La piste aux Etoiles 7b+, Oscar dans son 7b et la vue sur le secteur, majeur !

Après quelques heures, la peau et les bras commencent à piquer et au vu des jours qui nous attendent, on décide donc de rentrer. Une super soirée dans l’appart nous attend, ça sent les vacances et ça fait du bien !

Jour 2 : Escalade au Grand Sablat

A mon grand plaisir, aujourd’hui c’est journée bloc ! On se met en route assez tôt et on part pour le Col de Sarrennes, point de départ de la rando qui nous conduira au site du Grand Sablat.
Environ 2h de marche plus tard rejoint enfin le site avec comme vision le paquebot, bloc gigantesque qui nous invite au loin. Le temps de se poser, de grignoter un peu et nous voilà parti à l’assaut des blocs d’échauffements. Première fois pour Anna en bloc en extérieur, la pratique la met encore un peu mal à l’aise mais tout le monde s’amuse quand même.
Avec les gars on se met un peu en projet dans un 6b+ que Rémi sera le plus proche de sortir mais malheureusement c’est pas pour aujourd’hui… Ça côte dur et la peau est fragile. On trouve alors un bloc en 6c+ que j’arrive à sortir au deuxième essai ! Des beaux mouvements athlétiques sur de petites prises suivi d’un talon et d’une ouverture de bassin de folie, les gars auront du mal avec ce dernier mouv’ et du coup ne sortiront pas le bloc… Dommage.

Alex devant le bloc en traversée côté 7A

Alex devant le bloc en traversée côté 7A

J’ai encore de la peau et vraiment envie de grimper alors je repère un beau 7a en traversée que je me mets à travailler. Quelques essais plus tard toutes les méthodes sont décortiquées et l’enchaînement peut commencer. Malheureusement trop de fatigue, impossible pour moi de lier le premier et le deuxième crux.. Tant pis, le caillou sera toujours là pour la prochaine fois !
Retour aux voitures après encore 1h30 de marche et puis nous voilà pausés à l’appart, pleins de fatigue mais les yeux remplis de paysages sublimes ! Les Alpes, ça claque !

Jour 3 : Escalade dans « A la recherche de Peter Pan »

Aujourd’hui la fatigue commence à se faire sentir mais rien à faire, il nous reste seulement 3 jours alors pas le choix, on grimpe !
Du coup selon les envies de chacun on décide de retourner au Chemin Roy mais ce coup-ci, Lucas et Oscar feront de la couenne et Anna, Rémi et moi on partira en grande voie ! Première grande voie pour Rémi, le bonhomme n’a peur de rien et, appareil photo dans le sac, il est chaud ! Je vais donc partir en tête devant mes deux compères dans « A la recherche de Peter Pan » 6a+ / 6a / 7a / 6c / 6a+ / 6a+.

Anna et Alex au départ de A la recherche de Peter Pan, au Chemin Roy

Anna et Alex au départ de A la recherche de Peter Pan, au Chemin Roy

Arrivé au pied des voies, la première longueur n’est pas très rassurante.. Du rocher un peu péteux sur les premiers mètres, une grosse traversée juste avant le relais, bref on se met dans l’ambiance…
Deuxième longueur beaucoup plus sympathique, le rocher devient compact et on rentre dans le vif du sujet. Troisième longueur, la longueur clé en 7a. Tout commence par un très joli dièdre technique assez facile jusqu’à tomber sous un petit toit. De là les choses se compliquent jusqu’au relais.

Anna et Alex dans la longueur en 6c, Alex après le crux du 7a, Alex juste avant le crux du 7a en dièdre

Anna et Alex dans la longueur en 6c, Alex après le crux du 7a, Alex juste avant le crux du 7a en dièdre

Des petites prises crochetantes, des plats lisses et fuyants, des verticales sorties de l’espace, tout est là. En plein milieu du crux je ne me rends pas compte que la voie traverse un peu à gauche et je demande un sec.. Dommage mon erreur de lecture me coûte l’enchaînement à vue, 3 points plus tard j’atteins le relais, daubé !
Les copains me rejoignent et tout le monde prend son pied ! On enchaîne ensuite les 3 dernières longueurs sans problème (sauf un nœud dans la corde..) et nous voilà au sommet, trop contents ! Seul hic de la journée, pour rejoindre le rappel il faut traverser une pente entre le pierrier et la dalle super expo… Il y a quelques plaquettes pour protéger mais bon les anneaux de bustes sont bien utiles et les connaissances de la montagne aussi. C’est pas comme faire de la grande voie n’importe partout.
Quelques rappels plus tard on retrouve Lucas et Oscar qui se sont enchaînés toute la journée dans du 7a et sont bien sur daubé et heureux ! L’escalade c’est cool et on en redemande !

Jour 4 : Journée repos à la piscine

On en redemande mais la peau elle, a besoin de se reposer. Du coup ce quatrième jour sera une journée piscine, bronzage, beach volley et bière. Bref on prend plaisir à se faire plaisir et c’est aussi un des beaux aspects de la grimpe ! Vivement demain !!

Relais de la longueur en 7a, tout sourire, c

Relais de la longueur en 7a, tout sourire, c’était magique ! avec une belle paire de lunette Riders Eyewear

Jour 5 : Dernier jours de grimpe

Tous crevés, nous voilà partis sur le même site (histoire de finir ce qu’on a commencé). La journée est chaude, très, très chaude… et le secteur étant en plein soleil, notre motivation ne fait pas long feu.. On grimpe quand même quelques voies mais entre le soleil et les 5 jours passés, on finit par rentrer assez tôt à l’appart.

Vue sur le chemin Roy,merci Millet et le Yéti pour le sac Elium 30 !

Vue sur le chemin Roy,merci Millet et le Yéti pour le sac Elium 30 !

Une dernière soirée ensemble, on en aura bien profité et on a tous envie de remettre ça ! Vivement le prochain trip ! Merci d’avoir pris le temps de lire, et à bientôt !
Ps. Big up à Rémi Degenne pour toutes ces photos !

Matériels utilisés

[infoChangeOrientation]

CATEGORIE MODELE MARQUE POURQUOI AVOIR FAIT CE CHOIX AU DEPART CE CHOIX A-T-IL REPONDU AUX BESOINS DE LA SORTIE SI C’ÉTAIT A REFAIRE
Chaussures Trident Guide MILLET L’adhérence de la gomme en Vibram et le tenu au pied Adhérence parfaite et confort optimal ! Sans aucune hésitation je les reprends. Ce sont mes chaussures d’approche et de grimpe en grosse, simplement parfait.
PANTALON ESCALADE Gravit stretch pant MILLET Léger et résistant Tissu très léger et résistant, fluidité des mouvements Mon pantalon de grimpe de tous les jours, donc oui.
Veste softshell Gamme MX Hoody Men ARC’TERYX Coupe vent tout en étant respirant Liberté de mouvement optimal, le coupe vent à aussi fais ses preuves une fois au sommet. Ma veste de tous les jours. Légère, solide et surtout coupe vent. Un atout incomparable en escalade !
Baudrier Corax PETZL Habitude Confortable et porte matériels larges Un très bon baudrier que je ne changerais pour rien au monde. Je l’utilise autant en grande voie qu’en couenne et il est toujours très confortable.
Mousqueton à vis Lime petit à vis keylock CLIMBING TECHNOLOGY Pour me vacher et assurer Le pas de vis à tendance à mal ce fermer si on ne fait pas toujours attention Du très bon matériel mais il faux être vigilant sur la fermeture comparé à d’autre mousquetons.
Mousqueton à vis William PETZL Mousqueton primaire au relais Large et facile à utiliser LE mousqueton que j’aime avoir sur moi. Je l’utilise principalement comme mousqueton primaire au relais où il s’avère très pratique puisque très large.
Dégaines Posiwire quickpack BLACK DIAMOND Mes dégaines perso Super matos, léger et fonctionnel Un super achat ! Elles répondent à toutes mes attentes tant en couenne qu’en grande voie.
Dégaines Dégaines ralongeable PETZL Un atout majeur pour jouer avec le tirage en grande voie Très bonne qualité Je les ai confectionné moi même avec 2 mousqueton simple et une sangle Fin’anneau de Petzl. Super pratique !
Système d’assurage ATC guide BLACK DIAMOND Habitude Très bon matériel Le seul hic avec le Reverso c’est la boucle d’assurage pour le second qui est selon moi mal orienté. On ce retrouve avec le reverso tourné sur le côté alors qu’on le préférerait en face de soi.
Sac à corde Rockland MILLET Dotation du magasin « Le Yéti » Un sac avec une très grande capacité et des rangements adaptés à l’escalade J’utilise plus ce sac comme sac à dos que comme sac à corde. Il est en effet possible de fixer la corde sur le sac avec un système de scratch et j’en profite donc pour mettre tous mon matos dedans. Vraiment pas déçu, ce sac est une tuerie !
Sac à magnésie Chalk bag MILLET Dotation du magasin « Le Yéti » Un grand sac à magnésie Mon nouveau sac à pof. Très pratique pour toutes les disciplines pratiquées.
Chausson d’escalade Myo Sulfur MILLET Je ne les lache plus, jusqu’à épuisement de la gomme ! Facile à chausser et déchausser, confortable, technique Je ne pensais pas un jour trouver un mix aussi parfait ! Ces chaussons sont confortables, même en grande voie. Ils sont aussi très technique, je me sens à l’aise sur les pointes tout en étant à scratch donc facile à chausser et déchausser rapidement. Un conseil, testez les !
Doudoune QUACHUA Ma seule doudoune Apport de chaleur Au relais, en assurant ou tout simplement pendant la pause, il est très important de rester chaud ! Rien de mieux qu’une bonne grosse doudoune pour ce sentir bien.
T-Shirt Rockland MILLET Dotation du magasin « Le Yéti » Légèreté Un petit t-shirt histoire d’être à l’aise. Très respirant, léger et stretch.
Bonnet Acheté en Nouvelle Zélande Très chaud Je ne l’ai pas utilisé mais je ne partirais jamais sans !
Gants Fleece Mitts KATHMANDU Acheté en Nouvelle Zélande Chaud et convertible en moufle – mitaine Idem pour mes gants !
Trousse de soin Assemblé à la maison Premiers secour Très important pour moi et pas que en escalade. Coupure, fracture, entorse ou autre, j’aime être prêt à tout. Du coup je me balade avec le strict nécessaire : compresse, bande, strip (sutures), pansements, antiseptique et stop sang (coagulent). La base mais ça peux sauver !
Lampe frontale Tikka PETZL Ma lampe depuis plus de 5 ans Incassable ! Un autre outil qui est toujours dans mon sac c’est ma Tikka. Les piles ont tendance à s’user un peu vite mais à par ça elle est infatigable. Toujours dans le même état après 5 ans d’utilisation. Parfait !
Bouteille Isotherme Vaccum Insulated Bullet Flask KATHMANDU Acheté en Nouvelle Zélande Garde bien la chaleur Super important et surtout en hiver, une bonne tasse de thé ! Histoire de ce faire plaisir et de pas toujours boire du froid. Je pars jamais sans !
Kit de secours Cordelette, rope man et reverso PETZL Pret et achat Ce qu’il me faut en cas d’urgence sur la paroie Simplement le strict nécéssaire de grimpe pour ce sortir des situations difficiles. La cordelette peut être utiles lors de réchappe pour faire un rappel. Le rope man permet de bloquer la corde pour aider un second ou de remonter sur un rappel coincé plus facilement. Le reverso est là en cas de besoin, si je perds mon ATC, j’étais bien content de l’avoir quand ça m’est arrivé pendant des rappels !
Crash pad Pti Wrap SNAP Pratique, grand mais pas trop Je ne bloc jamais sans ! Un super crash ! Bonne réception, même de haut, assez léger pour sa taille et ni trop grand ni trop petit. Pour moi, c’est le top !
Lunettes Ryders Eyewear Test des lunettes Ryders Eyewear Protectrice, agréable à porter A la demande du magasin Le Yéti, j’ai eu la chance d’avoir reçu ces lunettes afin de les tester sur le terrain. Première sortie et je ne suis pas déçu ! Je les utilises en permanence. Elles sont plutôt passe partout (pas ultra typé grimpe), agréable pour conduire et en montagne elle protègent bien, même sur les côtés. Une fois sous le casque lors de mes grandes voies, elle restent bien en place sans pour autant gêner au niveau des oreilles et du haut de nez. Je recommande grandement, ce sont les lunettes avec lesquelles je suis le plus à l’aise, en toutes circonstances.

Laisser un commentaire