El topo : Une des nombreuses grandes voies d’escalade des Gorges du Verdon

par Yoann FOULON

Yoann FOULON, Ambassadeur Trangoworld et Le Yéti, nous partage son expérience grande voie escalade au verdon

Le 8a bien gazeux grande voie escalade au verdon

Présentation de la sortie grande voie escalade au verdon

  • Date de la sortie escalade au Verdon

La sortie a eu lieu le 17 Septembre 20017.

  • Lieu de la sortie d’escalade

France/ Verdon/ Falaise de l’Escales/

  • Où dormir a Verdon

Gîte de l’Escalaes, 20 euros par nuit et par personne

  • Topo du Verdon

Topo escalade grande voie au verdon

  • Style de voie d’escalade

Grande voie terrain équipée, dalle, mur à trous.

  • Ouverture de la voie d’escalade

J-M Troussier en 1981en artif puis rééquipée en 2008 pour être libérée.

  • Approche jusqu’à la voie El topo

3min du parking au bord de la falaise, 1h pour les rappels et pour rejoindre le bas de la voie.

  • Temps dans la voie d’escalade

Le temps estimé pour El topo est 9h30.

  • Longueur de El Topo

Cette voie mesure 280m de dénivelé, sans doute plus en développé.

  • Cotation de El Topo

Les cotations de El Topo sont 8a max, 7a+ obligatoire

  • Conseils

Prenez une paire de chaussons confortable pour les longueurs faciles histoire d’économiser vos pieds, ou tentez là en deux jours avec nuit en portaledge.

El topo grande voie d’escalade des Gorges du Verdon

Les gorges du Verdon recèle une multitude de belles voies d’escalade généralement dans un très bon rocher. La structure plutôt compact de ces falaises oblige une escalade technique. En ajoutant à cela une hauteur honorable pouvant atteindre les 300m, cela permet de vivre un beau voyage intérieur.

Image1 Le Pays du Verdon, royaume de l

Le Pays du Verdon, royaume de l’outdoor

Aujourd’hui notre projet est « El Topo », une ligne tracée de bas en haut sur la falaise de l’Escalès. Faire cette voie à la journée est pour nous un joli défi. Elle offre 14 longueurs: 6c, 6b, 6c+, 7b, 7a, 7b+, 7b+, 6c+, 7a, 7b+, 7c, 6c+, 8a et 6c+. Les grosses difficulté étant en partie finale de la voie cela nécessite d’avoir un gros volume.
Nous attaquons la voie à 8h30, le soleil n’est pas encore là et la température est bien fraîche. Henri part en tête dans la première longueur qui se grimpe surtout en traversé vers la gauche, la difficulté est concentré sur les 3 premiers points ou il y a quelques petites prises à serrer.

Image-2 La 1er longueur grande voie escalade au verdon

La 1er longueur

Le 6b suivant est très agréable et passe dans des dalles criblés de trous, cela permet de continuer l’échauffement tranquillement. Le soleil arrive en même temps que moi au relais, c’est agréable un peu de chaleur mais j’espère que le vent va se levé pour avoir un peu de « collante » dans les dalles du haut.

Image-3 La deuxième longueur, la seule qui déroule grande voie escalade au verdon

La deuxième longueur, la seule qui déroule

Le 6c+ qui suit est assez impressionnant, il faut passer un petit bombé avec de bonnes prises mais assez éloignés les unes des autres. Je me suis dit « aïe! si les longueur plus dures sont à cette image cela va être très difficile de sortir la voie« . Suite à cette longueur nous prenons pied sur une très grosse vire.

Image-4 Un peu déversant pour 6c+ ! grande voie escalade au verdon

Un peu déversant pour 6c+ !

Avec cette grosse vire le 7b donne l’impression de grimper une couenne, c’est étrange. Cependant il n’est pas si facile que ça, il est court mais très intense. Après quelques grands mouvements en traversé il faut serrer quelques petites arquées un peu tranchantes. Cela demande un peu de résistance mais je suis déjà content de l’enchaîner.
C’est à partir de là que l’on part dans le grand pilier du haut. Henri ouvre le bal en partant dans le 7a, et nous comprenons que nous allons devoir changer les chaussons et passer sur les modèles affûtés pour optimiser les chargements de pieds. Un style bien à pied et à doigts genre sortez les griffes! J’adore ce style d’escalade ou la concentration est obligatoirement à 100% sous peine de tomber. On se sent pas bien puis on bouge le pied d’un centimètre et on décale le bassin sur le côté et hop on passe, c’est magique.

Image-5 Départ du pilier haut grande voie escalade au verdon

Départ du pilier haut

La longueur qui suit en 7b+ est plutôt courte mais elle est très à doigt, il faut souvent tenir de petites prises et faire de grand mouvements à l’aide de grandes remontés de pieds. Je suis tombé 1/2 seconde avant d’attraper le bac final en cassant une prise de main, j’étais déçu mais bon c’est le jeu…
Henri part dans le deuxième 7b+ et le trouve rapidement difficile. Cette longueur démarre avec un pas de bloc ou il faut tenir une petite prise main gauche pour chercher en équilibre une épaule dans une rampe, le clippage n’est d’ailleurs pas facile du tout. Ensuite il faut remonter un mur gris compacte à trous très joli mais demandant de bons placements et de la résistance dans les doigts. Un dernier pas coquin sous le relais peu avoir raison des plus distraits… Je suis content d’enchaîner cette longueur mais la suite va être complexe.
Nous avons trouvé le 6c suivant presque aussi dur que le 7b+ mais ça s’enchaîne encore. En arrivant au relais Henri me dit qu’il est sec et que je vais devoir me taper toute la fin de la voie en tête : ça met un petit coup de pressions!

Image6 Pas si reposant que ça le 6c grande voie escalade au verdon

Pas si reposant que ça le 6c

La suivante est un court 7a mais pas très bien équipé, il est même bien expo et pas facile du tout. C’est d’ailleurs surprenant car le reste de la voie est très bien équipée.
Ensuite nous avons droit à un 7b+ bien long avec un départ technique et une fin plus physique avec un dièdre déversant à remonter. Le vide sous nos fesses commence à être bien imposant ce qui rajoute du caractère à cette longueur qui est une merveille de l’escalade. Je suis très content de l’enchaîner également.

Image7 Le 7c vu d

Le 7c vu d’en face

Mes pieds commencent à être douloureux, tout comme mes doigts d’ailleurs. La longueur qui suit en 7c me motive suffisamment pour faire une tentative, mais je sais que ce sera la dernière longueur dure ou j’essaierai un enchaînement. Elle démarre tranquillement, les 3/4 se grimpe de manière fluide et agréable. Il faut essentiellement faire de grands mouvements vers des trous plutôt francs. Puis arrive quand même un crux (faut bien qu cela caute 7c…) il s’agit de serrer deux petites prises pour faire une grande montée de pied gauche et s’allonger vers la gauche pour prendre une bonne verticale et puis faut gérer encore quelques mètres  avant d’avoir le relais. Malheureusement je suis tombé à vu pour aller chercher cette verticale que je n’ai pas pris au bon endroit…  Tant pis.

Le 8a bien gazeux grande voie escalade au verdon

Le 8a bien gazeux

Un court 6c+ permet de rejoindre une vire très confortable avant la longueur en 8a. Là je sais que je ne pourrais plus grimper vraiment en tentant un enchaînement tant j’ai mal aux pieds et aux doigts. Tant pis je reviendrais… mais il faut quand même sortir. Je remet des chaussons plus confortable et je fais du point par point jusqu’au relais. C’est dommage que cette longueur semble vraiment très jolie.

Image9 Un rocher encore très beau grande voie escalade au verdon

Un rocher encore très beau

Et un très beau 6c+  permet de sortir, je l’enchaîne mais il finit de m’achever.

Matériel utilisé pour cette sortie grande voie escalade au verdon

Vêtements et bivouac

CATÉGORIE NOM DU MODÈLE MARQUE POURQUOI AVOIR FAIT LE CHOIX DE CE MODÈLE AU DÉPART EST CE QUE CE CHOIX A RÉPONDU À CETTE EXPÉRIENCE RACONTÉ DANS CE ROADBOOK SI C’ÉTAIT À REFAIRE
PANTALON LÉGER Ghawdex   TRANGOWORLD   Léger, et très élastique il permet une bonne aisance des mouvements   Oui, la coupe ajustée permet de bien voir ses pieds. Très agrèable, aucune gêne.
TEE-SHIRT TRANGOWORLD Léger et agréable au touché oui A refaire
TEE-SHIRT MANCHE LONGUE VAUDE Grande ouverture et très respirant oui A refaire
DOUDOUNE Trx2 750 TRANGOWORLD Chaud et léger Oui Il manque un vrai sac de compression avec passant pour l’accrocher au baudrier
COUPE VENT SOFTSHELL Psyphon sl ARCTERYX Coupe vent hyper léger oui A garder
MATELAS LÉGER   Prolite   THERMAREST   Ultra léger et ultra compact   Prend peu de place   A refaire
RÉCHAUD   Optimus   PROVIDUS   Légèreté   Oui, Parfait pour des courses ou le poids est un élément important pour la réussite de la course   Très bien

Matériel d’escalade

HARNAIS   Aquila   PETZL   Compromis entre légèreté, compacité et confort   Oui, surpris du confort.   A refaire
  MOUSQUETONS   Attache 3D   PETZL   Forme poire de taille moyenne. Model léger   Oui, le seul point négatif est sa visserie qui a tendance a s’ouvrir facilement.   A refaire
CORDE À SIMPLE  Swift EDELWEIS   Fine   Oui, et très bonne fluidité   Au top
BLOQUEUR Microtraction PETZL Pour hisser le sac Léger avec un bon rendement J’ai pas trouvé mieux
CORDE DE HISSAGE Trail line BEAL Corde fine en dynema Très bien et bonne résistance A garder
CHAUSSURES   Ultra raptor   LA SPORTIVA   Chaussures légère   Pas de gêne au baudrier   A refaire
CHAUSSON CONFORTABLE Katana vs   LA SPORTIVA Chaussons confortable oui je garde
CHAUSSONS TECHNIQUES Instinct vs SCARPA Technique et confortable Précis oui
FRONTALE   Tikka R+   PETZL   Bon éclairage et différents modes d’éclairage (puissance)   Oui, et bonne autonomie   A refaire
DÉGAINES   Ange   PETZL   légèreté   Oui   Au top
ASSUREUR  Descendeur  Air force 3   BÉAL   Assurage du leader et du second avec corde à double   Oui   Très agréable por donner du mou même lors de l’assurage du second
SANGLE   Fin anneau 60   PETZL   Pratique pour rallonger les points de protections (spits, pitons, coinceurs…)   Oui   A refaire
SANGLE   Fin anneau 120   PETZL   Pratique pour faire des relais   Oui   A refaire
SANGLE Fin anneau 180 PETZL Bien pour trianguler 3 points oui A refaire
CASQUE   Sirroco   PETZL   Légèreté   Oui, et très bonne tenue sur la tête, le clip aimanté permet une mise rapide du casque même avec des gants

Laisser un commentaire