Randonnée suivant la Boucle et passant par Baccu S’Orruargiu et s’Istrada Longa ainsi que l’arche S’Arca Manna

par Expérience Outdoor

Antoine MARTIN-COCHER Fondateur de U MUVRINU Randonnées, nous partage son expérience de randonnée en Sardaigne

Présentation de cette randonnée en Sardaigne

  • Date de la sortie

Lundi 25 Septembre 2017

  • Calendrier

Randonnée réalisée au cours d’un séjour en Sardaigne du 20 au 27 Septembre 2017.
Nuits en camping ou bivouac.
Nuit la veille à Cala Gonone

  • Participants

Moi, Antoine Martin-Cocher, AMM et passionné de montagne, vivant en Corse après de longues études sur le continent, à Grenoble, qui m’ont permis de découvrir et pratiquer intensément un bon nombre de sports de montagne !  Retrouvez moi sur Facebook.

& Mauricette, égérie du groupe U MUVRINU Randonnées

  • Hébergement en Sardaigne

Camping Cala Gonone

  • Transport

En voiture, arrivée depuis la Corse par la ligne Moby Bonifacio/Santa Teresa.
randonnée en sardaigne

  • Bibliographie

Andalas & Caminus

livre-rando-sardaigne randonnée en sardaigne

Rando sardaigne

Carte de randonnée : pour la configuration générale de la région, peu utile en randonnée vu l’échelle
Achetés à la librairie à Sassari
! pas de cartes ni d’ouvrages de rando à décathlon

  • Liens web

Lamma
Site OT Baunei

Randonnée du Vertige en Sardaigne

Introduction

On profite d’une accalmie dans la saison touristique en Corse pour prendre une semaine de vacances sur l’Ile d’à côté, avec pour objectif de se remettre à grimper mais aussi de faire un peu de randonnée sur des sangles qui me rappellent avec émotions les années passées à parcourir les massifs de la Chartreuse et du Vercors.

Après quelques jour de grimpe et de lecture du topo d’Aldo Nieddu, notre choix se porte sur une boucle empruntant le confidentiel Baccu S’Orruargiu et la vertigineuse s’Istrada Longa ainsi que l’arche naturelle gigantesque S’Arca Manna.

Début de notre randonnée en Sardaigne

 Il est 7h, déjà une heure de retard sur l’horaire prévu pour le réveil… on petitdéjeune, on allège les sacs à dos (en gros je vire la corde et les baudriers) et on part…
…pas loin… l’accueil du camping ouvre à 8h et nous devons payer… bref, on a bien fait de dormir une heure de plus !
Nous quittons donc Cala Gonone et son excellent camping éponyme pour le Sud et la bifurcation indiquée par le topo (Trajet google )

itinéraire de notre randonnée en sardaigne
Après avoir suivi aveuglément le GPS jusqu’au parking (dont j’avais trouvé les coordonnées GPS la veille) nous nous mettons en chemin.
La première étape consiste à Trouver le Baccu Addas, qui se situe au Sud Est du Parking, on prend donc cette direction, nous nous heurtons à une propriété privée avec des chiens derrière une clôture, nous la longeons au plus près en collant à la direction.
Ça descend, tout va bien, après 500m la visibilité s’améliore et le vallon emprunte la bonne direction.

construction-intrigante-en-genevrier randonnée en sardaigne

Construction intrigante en genévrier – Baccu S’Orruargiu

Puis la végétation revient et nous poursuivons notre descente dans le lit du ruisseau sec, parsemé de cairn. Il fait frais, le ravin plonge de plus en plus, nous passons devant de nombreuses constructions en genévrier, nous cheminons toujours dans le ravin, les parois se rapprochent de plus en plus… quand soudain… le Baccu S’Orruargiu s’ouvre à nous, dévoilant ses flancs majestueux de calcaire orange et gris, le spectacle est superbe.

Nous sommes en avance d’une heure sur l’horaire

c’est déjà ça, nous poursuivons rive droite par un vague chemin escarpé qui remonté des strates à l’oblique jusqu’à butter sur un pilier rocheux, orné d’une plaque…

départ istradalonga – randonnée en sardaigne

Départ Istradalonga

C’est bien là, pas de place pour le doute ! Nous attaquons la fameuse Istrada Longa par une passerelle en genévrier, il n’y a plus de cairns mais il n’y a guère de choix pour le cheminement. Après environ 30 minutes nous arrivons sur une zone moins escarpée. Quelques cairns semblent nous inviter à descendre plein nord, mais j’ai un doute…

Profitant de la pause que nous prenons pour que Mauricette se remette de sa « zipette » quelques instant auparavant je jette un œil aux alentours et me décide à poursuivre au plus proche de la falaise.
Nous retrouvons des cairns, puis le « chemin » passe dans une faille qui débouche « plein gaz » sur une vire, le passage gazeux est « protégé » par une passerelle en genévrier à moitié effondrée.

scalone,-baccu-s

Scalone, Baccu S’Orruargiu et S’Arca Manna

Ambiance vertigineuse

La descente continue et nous voyons apparaître la partie la plus impressionnante d’Istrada Longa, 250m de vire plein gaz !
Dix minutes plus tard nous y sommes ! Ce n’est pas le moment de zipper !
Moi j’adore ça donc tout se passe bien, Mauricette suit, concentrée, ce qui me permet de faire de jolies photos et d’admirer le « Scalone » (gros escalier) que nous venons de longer.

on regarde où on met les pieds randonnée en sardaigne

On regarde où on met les pieds – S’Istrada Longa

Il y a quelques tiges filetées pour installer des plaquettes dans le passage le plus étroit (une marche de 15 cm et il faut se baisser un peu).

Personne n’est tombé, parfait, on continue jusqu’à un raide pierrier situé sous deux grottes creusées dans la falaise qui nous fait face. On descend ces pierriers droit dans la pente avec plus ou moins de facilité…

Pierrier final - Mauricette dans les cailloux randonnée en sardaigne

Pierrier final – Mauricette dans les cailloux

Nous voici arrivés à la moitié du parcours

nous avons mis 2h30 contre 4h30 dans le topo… c’est toujours bien d’avoir un  peu d’avance quand on est pas en terrain conquis !

Il fait beau, on grignote un coup et je tente de déchiffrer la seconde partie du topo, enfin la carte surtout, et ça ne correspond pas avec le descriptif que j’ai trouvé la veille… sur la carte il est clair qu’on remonte le ruisseau sec (et c’est du plat pendant quasiment 1km), sur le descriptif web on remonte raide directement.
Bref, après avoir tenté de trouver un compromis entre les deux descriptifs : c’est à dire une raide remontée, dans le sens du ruisseau en rive gauche… il faut se rendre à l’évidence… ça ne marche pas.

Après quelques tentatives de forçage de passage et surtout mure réflexion il apparaît que les descriptifs parlent d’itinéraires distincts, et celui trouvé sur le web apparaît d’ailleurs un peu plus loin dans le topo…

Du coup nous n’avons plus qu’une heure d’avance, mais nous sommes au bon endroit, nous optons pour poursuivre sur le plan initial : remonter le vallon à plat jusqu’aux arches.
L’itinéraire n’est pas toujours évident mais la configuration des lieux fait qu’on ne peut pas aller bien loin, donc s’écarter de la trace vaguement cairnée n’est pas très problématique.

Et puis  on monte, on monte, toujours dans les pierriers, et on voit, inexorablement, le cirque rocheux se refermer sur nous.

S’Arca Manna au retour - randonnée en sardaigne

S’Arca Manna au retour

baccu-addas-partie-basse randonnée en sardaigne

Baccu Addas – partie-basse

Les arches de S’Arca Mana

Au bout d’une heure nous arrivons au pied des arches délirantes de S’Arca Mana, c’est splendide, mais c’est là également que le chemin est quasiment exclusivement sur pierrier et je sens que ce n’est pas du goût de Mauricette… tant pis pour elle, elle finira bien par s’y faire.
Sortie par les genévriers randonnée en sardaigne

Sortie par les genévriers

Mauricette commence à perdre espoir, d’autant plus que le temps se couvre sacrément… quand, au détour d’un rognon rocheux sur notre droite (donc en rive gauche, 100m avant la fin du vallon), le passage s’ouvre : un petit « pas », cerné de genévrier permet de sortir enfin du Baccu S’Orruargiu !

A partir de là le chemin est évident, la montée se poursuit (et oui ! ça monte encore !)

Puis ça s’aplanit et là… on nage dans les lappiaz et les genévriers, la visibilité est réduite et il faut avoir un bon sens de l’orientation pour cheminer correctement car les cairns se raréfient et ne sont pas toujours visibles ni très logiques.
Nous arrivons à la voiture au bout de 6h, soit 3h de moins que dans le topo (en comptant les pauses et une heure de « battement » pour démêler  notre soucis d’orientation plus bas).

Il est 16h30, et les goutes qui menaçaient durant la dernière heure se mettent à tomber lorsque nous refermons les portes.
Nous partons vers de nouvelles aventures et surtout vers des bières bien méritées !

Conclusion de cette randonnée en sardaigne

Une très belle randonnée du vertige, très sauvage mais pas trop compliquée. La végétation n’est pas celle du maquis ce qui laisse toujours une marge de manœuvre lors des passages « touffus ». L’itinéraire est à l’ombre et on ne souffre pas de la chaleur.

Personnellement je me suis fait plaisir, ma chère Mauricette à peut être vécu une journée plus intense car les pierriers, omniprésents sur le retour ne sont manifestement pas sa tasse de thé (pour le moment) et que progresser sur ce terrain branlant peut être éprouvant.

Les paysages sont grandioses et le calme est absolu ! Un must.

Matériel utilisé pour cette randonnée en Sardaigne

Matériel de randonnée

CATÉGORIE NOM DU MODÈLE MARQUE POURQUOI AVOIR FAIT LE CHOIX DE CE MODÈLE AU DÉPART? EST-CE QUE CE CHOIX A RÉPONDU À L’EXPÉRIENCE RACONTÉE DANS CE ROADBOOK ? SI C’ÉTAIT À REFAIRE
CHAUSSURES camp four 5.10 le meilleur grip grip imbattable mais qualité de construction scandaleuse (c’est ma 3e paire : l’une a duré 1 an, les 2 autres 2 semaines…) envie de tester les X ALP Slab de Salomon même si moins de grip
SAC A DOS carve L SEA TO SUMMIT compact, étanche parfait (gagné lors de l’édition 2015) le même
CHAUSSETTES run speed two XSOCKS jamais déçu, modèle court pour aller avec le short parfait les mêmes
SHORT LTK intense MILLET léger, respirant, fluo parfait le même
TSHIRT LTK seamless MILLET léger, respirant, fluo parfait le même
FRONTALE nao PETZL surpuissant, très léger quelques bugs à cause du froid (pas pendant ce trip) une nouvelle tikka, plus compacte mais aussi puissante
BÂTONS distance Z carbon BLACK DIAMOND légers et pliables au top, attention avec le carbone : la chute est interdite ! pas besoin, ils ont été plés durant 80% de la rando

Accessoires de rando

VESTE ALPI radikal jkt MILLET veste très technique, ajustée,vert fluo pour être vu de loin elle remplace avantageusement l’ancienne version trop décolorée, vêtement de sécurité ici la même
MONTRE ambit SUUNTO pour prendre des traces GPS elle a fait son job, mais elle ne brille pas par sa fiabilité la même
BUFF buff BUFF le classique coton, increvable, indispensable le même
LUNETTES stunt spectron JULBO monture adaptée à mon visage, versatile trop froides,  mais super protection verres plus chauds
APPAREIL PHOTO 5Dmk3 CANON pour faire des belles photos le top mais lourd et encombrant un compact expert
BOUSSOLE Expedition S SILVA boussole pro au top avec miroir pour les visées pas utilisée à cette occasion mais modèle complet et épprouvé , présence rassurante ! la même
0 commentaire
0

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire