Stage de cascade de glace à cogne en Italie avec l’ERJA

par Expérience Outdoor

Alexandre Colonges, Ambassadeur Millet, nous partage son expérience de cascade de glace à cogne

Informations pour préparer un stage cascade de glace à Cogne

Date

Du 19 Février au 21 Février 2016

Lieu

La vallée d’Aoste, région la plus au Nord-Ouest de l’Italie.
En voiture, depuis la France, se rendre à Chamonix – Mont Blanc et prendre le Tunnel du Mont Blanc en direction de l’Italie. Vous entrez alors dans la vallée d’Aoste.
Il y a aussi la possibilité d’y arriver en train, en bus et en avion. Tout est détaillé sur le site de l’Office du Tourisme.

Participants

L’équipe de l’ERJA au grand complet : Milan, Ugo, Léo, Benoît et Alex. Et nos coaches préférés : Hugues Bonnel et Jade Zaouit.

Où dormir à Cogne

Vous trouverez dans la région une grande variété d’auberges de jeunesses, gîtes, chambres d’hôtes et hôtels. De quoi satisfaire tous les goûts !

Où se restaurer / se réapprovisionner

Dans les supermarchés des villes environnantes. On y trouve en tout cas de bons fromages et de bon saucissons !

Office du tourisme

Sur le site officiel du tourisme en Vallée d’Aoste.

Caractéristique

D’une superficie de 3 262 km² la vallée d’Aoste est elle-même composée de 14 vallées latérales. Entourée de montagnes majestueuses elle regroupe surtout plusieurs célèbres 4 000 m : le Mont Blanc, le Mont Rose, le Cervin, le Grand Paradis et autres.
La vallée d’Aoste fait partie des 5 régions d’Italie à bénéficier du statut de « Région autonome à statut spécial », avec la Sicile, la Sardaigne, Trentin-Haut-Adige et Frioul-Vénétie Julienne. Cette loi constitutionnelle leurs donne de larges pouvoirs législatifs et une grande autonomie financière.
Cette vallée est surtout connue pour ses sports d’hivers. Le ski de piste, le ski de fond, l’alpinisme, etc… Ce qui nous intéresse vraiment aujourd’hui, c’est la cascade de glace.

Quoi d’autre dans les environs

On trouve bien sur beaucoup d’autres choses à faire dans la région : du ski de randonnée, de la raquette à neige, des thermes, des visites de musée et architecture romaine, parapente, vol en planeur et montgolfière, et tant d’autres !

Bibliographie

Toute une gamme de topos sur toutes les disciplines que vous pouvez pratiquer est disponible sur internet ou en librairie dans la région. A vous de trouver celui qui vous convient.

L’ERJA* cramponne à Cogne

Le moment tant attendu est enfin arrivé ! Départ 20h de Montpellier, toute l’équipe bourre le matos dans la Kangoo et c’est parti pour la vallée d’Aoste où nous rejoignons Jade et Hugues chez ce dernier. Un trajet sans encombre et nous voilà arrivés à 2h du matin, on s’installe, on se couche et on tente vite de dormir vu que demain une grosse journée nous attend !

Départ pour cascade de glace

L’équipe sur la marche d’approche

Premier jour: Première cascade de glace à Cogne

Pour cette première journée de stage, Hugues et Jade prennent en compte notre fatigue de la veille et nous emmènent à une cascade de 5 longueurs côté II/4. Nous voilà donc répartis en 3 cordées (Ugo – Léo, Hugues – Jade, Milan – Benoît – Alex) et on enchaîne les longueurs. Rien de mieux que cet endroit pour remettre en pratique les sensations de glace et même si on n’est pas encore tout à fait au point, on avance plutôt bien !
A la troisième longueur s’annonce un passage splendide dans le 4+, assez raide. Hugues et Jade posent les broches et on passera derrière eux en tête, sans avoir à brocher mais juste clipper la corde. Longueur magnifique et sous l’œil attentif de Jade nous passerons tous ce petit test avec succès.

Magnifique cascade de glace

Jade nous observe avant l’attaque de la belle longueur en 4+

Redescente à pied, on retourne à la voiture et on décide d’aller acheter quelques bons produits du coin avant de retourner chez Hugues. On passe la soirée à papoter de grimpe, d’alpinisme, de montagne, de nos futurs projets. Bref on tisse des liens précieux à l’équipe et tout le monde va se coucher prêt à envoyer pour le lendemain, direction Cogne !

Deuxième jour: Cacscade de Glace Patri à Cogne

Cogne est un peu considéré comme la Mecque de la cascade de glace en Europe. En effet on y retrouve une énorme concentration de cascades très longues et dans tous les niveaux. Pour notre première fois dans la région, nous avons décidé de partir dans la classique : Patri II/4+ 250m.

Cogne, cascades de glace pour un stage avec l

Belle vue sur la classique de Cogne, Patri

Forcément lorsque vous allez à Cogne et que vous vous lancez dans la classique mieux vaut y arriver tôt. Et malgré notre arrivé au pied à 8h30 environ, il y a déjà 3 cordées devant nous. Le temps de se préparer et commencer à grimper, ce sont environ une dizaine de cordée en plus des 3 nôtres qui ce chevauche dans Patri.
L’escalade y est agréable et on met en application toutes les techniques que Jade et Hugues nous ont appris pour pouvoir prendre de l’avance aux relais et avancer plus vite lors des ressauts faciles (assurage au demi cabestan autobloquant avec mousqueton, anneaux de buste et avancée en corde tendu, bref des techniques d’alpinisme vraiment cool !)
Après de belles longueurs nous voilà dans l’avant dernière, la majeure de la cascade, 40 m dans le 4. Des conditions parfaites et une grimpe splendide, un moment tout simplement magique ! S’ensuit ensuite une étroite goulotte « ambiance » et la sortie pour rejoindre le rappel.

Grimpe, splendide cascades à Cogne

La longueur clé en 4, majeur !

Retour aux voitures, on va prendre un verre pour fêter notre belle ascension et ce soir c’est PIZZA ! Y fallait bien y passer, on n’est pas en Italie pour rien non plus.

Troisième jour

Pour notre dernier jour nous avions pour objectif une autre cascade vers Valsavarenche. Arrivés sur place, on se rend vite compte qu’elle n’est pas du tout en condition et on tente alors de se rabattre sur une autre option.
La cascade que nous choisissons alors est exposée Est, elle prend actuellement le soleil et les conditions ne sont pas très bonnes, il ne fait pas aussi froid que d’habitude, la neige et la glace fondent trop vite. On décide quand même d’aller au pied de la cascade et de prendre une décision une fois là-bas. Un petit passage en 3 nous emmène au pied et là les choses commencent un peu à se gâter…

Des conditions moins bien pour la grimpe mais un magnifique paysage

Le soleil commence à taper

De petites avalanches tombent d’au-dessus de la cascade et des stalactites commencent à se décrocher. On décide alors de mettre un coup d’accélérateur et de vite se mettre à l’abri sous un énorme bloc. La neige continue à tomber dans le couloir à notre droite, des fragments de la cascade se brisent, bref on est dans l’ambiance.
Hugues et Jade décident de faire une réchappe par la gauche de la cascade, dans des arbres et après 3 rappels nous voilà de retour aux voitures sans encombre ! On aura appris une bonne leçon sur les conditions aujourd’hui.
Le truc c’est qu’il nous reste encore toute l’après-midi et qu’on n’est pas venu là pour enfiler des perles ! Alors Hugues et Jade nous emmènent à un secteur de grimpe où il est aussi possible de faire du « Dry tooling ». Allez comprendre pourquoi un jour un type s’est dit : « Et si je grimpais sur du caillou avec mes piolets et mes crampons ? ». Mais la pratique reste quand même marrante et parfois en alpinisme on n’a pas vraiment le choix.

Cascade de glace d'alpinisme

Mais le cadre reste splendide

Léo ouvre aussi un 6b en fissure tout trempé et bien sûr, vu qu’on est là pour faire de l’alpinisme, pas le droit aux chaussons ! C’est donc en chaussure d’alpinisme qu’on se lance là-dedans et même si on galère, on le fait tous !
Retour chez Hugues, on plie tout le matos, fait un point sur le weekend et puis on se dit à très vite pour de nouvelles aventures !

Conclusion de notre stage de cascade de glace à Cogne

Clairement ce stage nous aura fait du bien. Il nous a surtout permis de souder encore plus cette équipe qui nous tient tant à cœur ! Nous avons aussi beaucoup appris sur l’évolution en terrain glaciaire et en montagne en général, tant par la manipulation de corde que par l’observation des conditions de neige et de glace.
L’ERJA nous en apprend plus encore à chaque stage et nos rêves d’autonomie grandissent et se concrétisent petit à petit !
* ERJA : Equipe Régionale Jeunes Alpinistes FFME

Matériel utilisé durant ce trip cascade de glace à Cogne

Catégorie Nom du modèle Marque Pourquoi avoir fais le choix de ce modèle au départ ? Est ce que ce choix a répondu à cette expérience raconté dans ce stage de cascade de glace à Cogne ? Si c’était à refaire
Chaussures Trango Alp GTX LA SPORTIVA Chaussure d’alpinisme polyvalente Un semelle résistante, une doublure éfficace contre le froid et même pas besoin de « casser » la chaussure pour être à l’aise. Clairement un très bon produit. Je n’ai rien à dire sur ces chaussures. Elles sont semi automatique pour les crampons, très confortable lors des marches d’approche mais tout de même bien rigide lorsqu’on commence à taper des marches dans la glace. Parfait !
Pantalon Gore-Tex Escent Gore-TEX pant MILLET Conseillé en magasin Très résistant, le GORE-TEX est parfait et très confortable Tout simplement un indispensable pour moi ! Avec simplement un collant par-dessous, il ne fais ni trop chaud, ni trop froid. Les genoux sont renforcé ce qui est bien pratique lorsqu’on ce retrouve a trafiquer des relais entre neige et rocher. Rien à dire, il est parfait !
Veste Gore-Tex Kamet GTX MILLET Conseillé en magasin Veste résistante, confortable et polyvalente. LA veste que je prendrais en permanence en montagne. Confortable en toute circonstance, de très grande poche situé au dessus du passage du baudrier, une capuche qui englobe bien le casque, bref la totale pour être bien en montagne
Gants technique Gore-Tex Punisher BLACK DIAMOND Conseillé en magasin Technique, chaud et résistant parfait pour ce stage cascade de glace à Cogne Très bon conseil, je ne les regrettes pas du tout. Après avoir échangé avec les autres personnes de l’équipe, mes gants était les seuls à peine humide en fin de course alors que tous les autres étaient trempé ! Un super produit !
Gants moufle Gore-Tex Fission mitten ARC’TERYX Conseillé en magasin Très chaud et confortable. Facile à mettre et enlever. Je les garde toujours bien au chaud entre ma doudoune et ma gore-tex et une fois arrivé au relais j’échange avec mes gants technique. Le système de serrage est très bien fais et permet de l’utiliser malgré les mitten. Même si ça deviens un peu plus dur de manipuler les mousquetons avec, ça ne m’a pas non plus trop géné !
Sous gants Oasis glove liners 200 ICEBREAKER Conseillé en magasin Petit apport de chaleur sous les gants Pour avoir fais le test c’est bien mieux avec que sans ! Je vous raconte pas l’onglet que j’ai eu dans ma longueur sans l’icebreaker.. L’apport de chaleur est super, surtout lorsqu’on change de gant au relais, on garde toujours la main au chaud dans le sous gant. Autre atout, en fin de course quand le gant principal commence à être humide, l’icebreaker nous fais un autre protection avant la peau ! Faite juste attention a ne pas manipuler vos crampons avec, je peux jeter les miens maintenant.
Collants QUECHUA Acheté pour la moto Petit prix et chaud J’ai utilisé les collants que j’ai pour ma moto, à mettre sous mon pantalon gore tex. Simple et efficace.
Guêtres Frontpoint GTX BLACK DIAMOND Conseillé en magasin Résistant, très bonne tenue L’utilité des guêtres pour moi c’est avant tout pour ne déchirer mon pantalon avec mes crampons. En effet j’ai déjà des guêtres intégré dans celui donc elles ne sont pas vraiment nécessaire. Mais on m’a vivement rapellé que déchirer ses guêtres c’est mieux que déchirer son pantalon. Et effectivement, ce fus le cas !
Tee shirt Rockalnd tour SS MILLET Dotation magasin Le Yéti Première couche Agréable au porté, respirant et souple. Un super tee shirt !
Gillet polaire MXT Vest MILLET Dotation magasin Le Yéti Avant ma doudoune Je sais pas si c’est par habitude ou non mais j’aime beaucoup mettre ce gilet. Confortable, il apporte une petite couche de chaleur en plus au torse sans gener dans les manches puisqu’il n’en a pas !
Doudoune QUECHUA Ma seule doudoune Apport de chaleur Au relais, en assurant ou tout simplement pendant la pause, il est très important de rester chaud ! Rien de mieux qu’une bonne grosse doudoune pour ce sentir bien.
Baudrier Corax PETZL Habitude Confortable et porte matériels larges Un très bon baudrier que je ne changerais pour rien au monde. Je l’utilise autant en grande voie qu’en couenne et il est toujours très confortable.
Crampons Crampons Lynx Universl PETZL Conseillé en magasin Facile à mettre une fois réglé, technique en restant confort. On me les as conseillé pour pouvoir être polyvalent en montagne. On peux changer les doubles pointes en mono et aussi le semi auto en auto complet. Un très bon produit !
Piolets Poilet QUARK PETZL Conseillé en magasin Bonne prise en main sans être « trop » technique Pareil un très bon conseil au vue de l’utilisation que je vais en faire. Ces piolets sont très polyvalent, on peu aller tater de la grosse cascade et toujours les utilisés en montagne en général. J’ai opté pour un piolet avec le marteau et l’autre avec la pelle.
Broches à glace SIMOND Prêt Le modèle old school des broche, toujours très efficace J’ai fais quelques longueur sans me procurer la manivelle et j’ai alors vite compris ! Un plaisir de les utiliser un fois cet achat fais.
Manivelle pour broche Manivelle turbine PETZL Pour avoir une manivelle sur toutes mes broche Simond Très bien pensé, ce produit est indispensable pour toute broche sans manivelle incluse. Un outil vraiment magique. Un système tout bête de coincement mécanique et hop ! On visse ou on dévisse. Ca sauve la vie !
Mousqueton à vis Lime petit à vis keylock CLIMBING TECHNOLOGIE Pour me vacher et assurer Le pas de vis à tendance à mal ce fermer si on ne fait pas toujours attention Du très bon matériel mais il faux être vigilant sur la fermeture comparé à d’autre mousquetons.
Mousqueton à vis Magnetron GRIDLOCK BLACK DIAMOND Mousqueton directionnel d’encordement Système de sécurité automatique en plus d’être directionnel Un des grands indispensable en montagne, le mousqueton directionnel. Il est en effet conseillé de faire ces nœuds d’encordements sur ce type de mousqueton afin que celui-ci travaille toujours au bon endroit. Le côté auto-bloquant du Magnetron GRIDLOCK peu paraître étrange au départ mais une fois habitué, c’est génial !
Mousqueton à vis Attache SL PETZL Mousqueton primaire au relais Large et facile à utiliser LE mousqueton que j’aime avoir sur moi. Je l’utilise principalement comme mousqueton primaire au relais où il s’avère très pratique puisque très large.
Dégaines Posiwire QUICKPACK BLACK DIAMOND Mes premières dégaines Légère De super bonne dégaines. Elles sont bien légère donc c’est vraiment un plus quand on ce trimballe tous le matos de glace au baudrier !
Sangles 120cm Sangle fin’anneau PETZL Mes sangles de grimpe Très fine, légère, ne prenne pas de place et résistante. Un plaisir d’avoir ces sangles, peu importe la discipline.
Sangles 180cm Sangle fin’anneau PETZL La même qu’au dessus Toujours la même Le petit plus de longueur pour faire un relais sur un arbre. Indispenssable !
Système d’assurage ATC Guide BLACK DIAMOND Pour moi le meilleur système d’assurage Léger, épuré, bien étudié. Pour moi tout est mieux dans l’ATC Guide. L’anneau est orienté dans le sens voulu pour l’assurage du second, le freinage ce fais efficacement sans pour autant être trop brusque. Un AS !
Vache Dynadoubleclip 40 – 75 cm BEAL Très utile Sécurité, légèreté, confort au top pour ce stage cascade de glace à Cogne Super matos ! Vous pouvez être longé court (40cm) ou long (75cm) sans avoir a défaire les deux brin de longe. Le plus pour moi reste dans le rappel. On ce longe en long et on met le système d’assurage sur l’autre brin court. Gain de temps et de sécurité !
Bonnet  Acheté en Nouvelle Zélande Très chaud Un super bonnet que j’ai acheté en Nouvelle Zélande il y a de ça 2 ans. En laine d’opossum et de merino, il est très chaud, très confortable et en plus dispose d’une petite visière. Un incontournable quand il commence à faire frais !
Trousse de soin   Assemblé à la maison Premiers secours Très important pour moi et pas que en escalade. Coupure, fracture, entorse ou autre, j’aime être prêt à tout. Du coup je me balade avec le strict nécessaire : compresse, bande, strip (sutures), pansements, antiseptique et stop sang (coagulent). La base mais ça peux sauver !
Lampe frontale Tikka PETZL Ma lampe depuis plus de 5 ans Incassable ! Un autre outil qui est toujours dans mon sac c’est ma Tikka. Les piles ont tendance à s’user un peu vite mais à par ça elle est infatigable. Toujours dans le même état après 5 ans d’utilisation. Parfait !
Bouteille Isotherme Vaccum Insulated Bullet Flask KATHMANDU Acheté en Nouvelle Zélande Garde bien la chaleur Super important et surtout en hiver, une bonne tasse de thé ! Histoire de ce faire plaisir et de pas toujours boire du froid. Je pars jamais sans !

Laisser un commentaire