Escalade à Babel sur la falaise de Glandasse : un défi fou

par Yoann FOULON
Yoann FOULON dans Babel à Glandasse

Yoann Foulon Ambassadeur Trangoworld raconte sa sortie escalade à Babel.

Au pied de la falaise de Glandasse pour une sortie escalade à Babel
Au pied de la falaise de Glandasse

Informations sur la sortie escalade à Babel

Date de la sortie

Cette sortie s’est déroulée le 17 et 18 juin 2018

Lieu

France/ Diois/ Falaise de Glandasse – Roc de Peyrolle 2h45  depuis Montpellier

Voie grimpée à Glandasse

La fameuse voie : Babel

Approche pour atteindre la voie : 1h45 (avec un bon rythme)

Temps passé dans la voie : 9h30

Niveau de difficulté de la falaise de Glandasse : 8a+max, 7b obligatoires / abo+

Longueur de la voie « Babel » sur la falaise de Glandasse : 200 m environ

Autre voie d’escalade à Glandasse : Lune de Miel

Topo d’escalade pour la falaise de Glandasse

Topo : « Escalade dans le Diois« , Dominique Duhaut et Manu Ibarra.

Topo Escalade dans le Diois

Escalade à Babel

Sur la falaise de Glandasse durant la sortie escalade à Babel
Vue mi-parcours de la voie de Babel

Se lancer un défi, ou tenter de rendre possible un rêve fou. C’est ce que me permet l’escalade. Dans toutes les disciplines qu’elle nous propose, bloc, couenne, grande voie, alpinisme… il y a de quoi jouer à repousser ses propres limites. Pourquoi ? Peut être pour se sentir câble d’accomplir quelque chose, retrouver des moments d’intense émotion à partager avec un bon ami.

Cette fois-ci le challenge concerne une grande voie d’escalade sportive. L’année dernière j’ai eu l’occasion d’aller mettre les doigts sur la falaise de Glandasse dans « Babel ». Une grande voie de 200 m équipée par le talentueux P. Mussato. Elle permet de gravir le Pilier du Pestel en sont milieu en suivant les zones de cailloux gris sculptées par l’eau et le temps. Il y a 6 longueur (7c/+, 7b+, 8a/+, 7c+/8a, 7c et 7b).

Après avoir démystifié la voie l’année dernière, il m’a semblé qu’un enchaînement serait possible.

Ainsi  j’ai passé l’hiver à attendre que les beaux jours arrivent pour pouvoir enfin retourner y traîner les chaussons.

Fin juin, le beau temps s’installe enfin et Alex veut bien m’accompagner dans ce challenge un peu fou.

Bien sûr je ne me fais pas trop d’illusion et je sais très bien qu’il nous faudra y remonter plusieurs fois pour tenter un enchaînement d’une traite depuis le bas.

L’objectif de ce premier weekend est de commencer à caller les méthodes et peut-être de tenter l’enchaînement de quelques longueurs.

Session escalade à babel
Vue d’en bas – sortie escalade à Babel

Première longueur

Nous, les humains, sommes doués pour enjoliver nos souvenirs. Notre mémoire à tendance à rendre les moments les plus durs en moments plus « vivables ». C’est un peu ce qui m’est arrivé ce premier weekend. L’année dernière j’avais tellement entendu que la voie était extrême, tant par le niveau de grimpe que par l’engagement que j’y étais allé avec « le couteau entre les dents ». Et finalement j’avais réussi à la sortir et en plus à faire tout les pas. Ainsi en redescendant je me suis convaincu qu’elle n’était pas si dure, ni si engagée. Et plus le temps a passé, plus j’ai consolidé cette idée.

Je me suis donc bien fait secouer sur les premières montées de l’année. J’ai même hésité à plusieurs reprises à laisser tomber le projet… « J’y ai pensé pendant presque un an, je ne peux pas abandonner sans persévérer ». Et puis heureusement qu’il y avait Alex, il a été très patient et il a sut me motiver.

L’année dernière j’avais déjà enchaîné la première longueur, mais il a tout de même fallut que je la travaille à nouveau et que je prenne de nouvelles sensations dans les sections dalleuses en équilibre.

Session escalade à Babel sur la falaise de Glandasse dans la Drôme
Pas de pause pour Yoann

Deuxième longueur

La deuxième longueur est plus facile, mais bien engager voir un peu expo sur certaines sections en dalle ou la chute ne doit pas être très agréable, il m’a fallut donc bien la « caler » pour tenter un enchaînement plus serein.

Le deuxième jour du weekend, je tente d’enchainer la première longueur, et à ma grande surprise, elle passe à froid. Je cris à Alex « trop chouette ! ça redonne du baume au cœur ». La motivation étant là j’en profite pour surfer dessus et tente la deuxième longueur. « Yahouhou ! » elle est passée aussi. Bon, c’est bien mais les vraies difficultés de la voie commencent seulement maintenant.

En effet, la longueur qui suit est un 8a/+. Ce coup ci j’y vais dans l’idée de monter la corde et de travailler les sections dures. Mêmes si certaines sections me demandent à forcer, je me sens plutôt bien. Je redescends au relais rejoindre Alex. « J’aimerai faire un essai, mais en moulinette. J’ai eu assez d’émotion forte pour ce weekend ». Je ne prends pas beaucoup de repos car je ne veux pas faire trop attendre Alex au relais. Je passe le premier pas de bloc un peu difficilement mais ensuite à ma grande surprise j’arrive à enchaîner jusqu’à la dernière section rési sous le relais. « C’est encourageant ».

Levé de soleil dans les hauteurs de la falaise de glandasse lors de la sortie escalade à Babel
Levé de soleil dans les hauteurs – sortie escalade à Babel

J’ai la peau des doigts bien usée, nous arrêtons donc là pour la journée et notre premier weekend.

« J’ai hâte d’y retourner ». Ainsi  nous programmons un autre weekend pour dans 15jours. Cette fois-ci, j’ai toutes les méthodes des 3 premières longueurs.

L’objectif du prochain séjour, sera d’enchaîner la 3ème longueur et de caller au moins les 2 suivantes pour enfin pouvoir tenter un enchaînement du bas !

A suivre…

On finit ce séjour escalade à Babel en beauté
Fin du trip escalade à Babel

Vêtements et chaussures utilisés pour cette sortie escalade à Babel

CATÉGORIENOM DU MODÈLEMARQUEPOURQUOI AVOIR FAIT LE CHOIX DE CE MODÈLE AU DÉPARTEST CE QUE CE CHOIX A RÉPONDU À CETTE EXPÉRIENCE RACONTÉ DANS CE ROADBOOKSI C’ÉTAIT À REFAIRE
PANTALONGwandexTRANGOWORLDLéger et en matière extensibleSuper pour grimper, la matière très élastique permet de ne pas être géner dans les mouvements de grimpe, même mles plus tordus. 
DOUDOUNETrx2 800TRANGOWORLDChaud et légerParfait pour les relaispour le confort
TEE-SHIRT T-SHIRT OMIZTRANGOWORLDLéger et agréable au touchéouiA refaire
TEE-SHIRT MANCHE LONGUET-SHIRT TRULLTRANGOWORLDRespirantouiA refaire
COUPE VENT SOFTSHELL VESTE BORAUTRANGOWORLDHyper légerouiA garder
CHAUSSURES CHAUSSURE BOMIO IPTrangoworldChaussures renforcer Bon confort et protection optimal dans les pierriers  A refaire
CHAUSSONS TECHNIQUESInstinct vsSCARPATechnique et confortablePrécisoui

Matériel utilisé pour cette sortie escalade à Babel

CATÉGORIENOM DU MODÈLEMARQUEPOURQUOI AVOIR FAIT LE CHOIX DE CE MODÈLE AU DÉPARTEST CE QUE CE CHOIX A RÉPONDU À CETTE EXPÉRIENCE RACONTÉ DANS CE ROADBOOKSI C’ÉTAIT À REFAIRE
MATELAS LÉGER  Prolite plusTHERMAREST Ultra léger et compact Prend peu de place  A refaire
SAC DE COUCHAGEXero 550MOUTAIN EQUIPMENTUn duvet de mi saisonouiJ’adore
RÉCHAUD  OptimusPROVIDUS  Légèreté  Oui, Parfait pour des courses ou le poids est un élément important pour la réussite de la course  Très bien
HARNAISEllipse xtBEALLéger et soulpe, on ne le sent pas dans les mouvementsOui, surpris du confort.  A refaire
MOUSQUETONS  Attache 3DPETZLForme poire de taille moyenne. Model légerOui, le seul point négatif est sa visserie qui a tendance a s’ouvrir facilement. 
CORDE À DOUBLE  Cobra II 50m Drycover unicoreBÉALFine et fluideOui, très bonne fluidité  Au top
BLOQUEURMicrotractionPETZLPour hisser le sacLéger avec un bon rendementJ’ai pas trouvé mieux
CORDE DE HISSAGETrail lineBEALCorde fine en dynemaTrès bien et bonne résistanceA garder
FRONTALE  Tikka R+PETZLBon éclairage et différents modes d’éclairage (puissance)  
DÉGAINES  AngePETZLlégèreté  Oui  Au top
 ASSUREURAir force 3BEAL  Assurage du leader et du second avec corde à doubleOui  A refaire
SANGLE  Fin anneau 60PETZL  Pratique pour rallonger les points de protections (spits, pitons, coinceurs…)  
SANGLE  Fin anneau 120PETZLPratique pour faire des relaisOui  A refaire
SANGLEFin anneau 180PETZLBien pour trianguler 3 pointsouiA refaire
CASQUE  SirrocoPETZL  LégèretéOui, et très bonne tenue sur la tête, le clip aimanté permet une mise rapide du casque même avec des gants 

Laisser un commentaire