Escalade sur glace : Quelques jours dans les glaçons dans les Hautes Alpes

par Yoann FOULON
Le départ du monde des glaces

Sortie escalade sur glace par Yoann Foulon ambassadeur Trangoworld et Le Yéti dans les Hautes Alpes : Les Orres, Freissinière et Le Fournel.

Le départ du monde des glaces dans les Hautes Alpes à les Orres

Le départ du monde des glaces

Présentation de la sortie escalade sur glace

Dates

Le 15, 16 et 17 Janvier 2017 puis 30 Janvier 2017.

Lieu

Haute-Alpes/ Les Orres, Freissinière et Le Fournel

Voies

  • Dancing fall (5, 100m)

  • Les larmes de Nycodèmes (4, 100m)

  • Impatience (5, 150m)

  • Le Y de Gramusat (5, 100m)

  • Le géant des tempêtes (5, 100m)

  • Le monde des glaces (5, 150m)

Lien pratique sur les cascades de glace

3 jours d’escalade sur glace dans les Hautes-Alpes

Cascade de glace dans les Hautes Alpes

Cascade de glace

L’escalade sur glace c’est magique.  Il ne s’agit pas que de bouriner sur ses piochons. Il faut lire le terrain. Ancrer là ou la glace semble correcte. Protéger dans les zones les plus propices. Grimper avec finesse. Certains mouvement rappel très facilement l’escalade en rocher, on fait des croiser, on monte très haut les pieds puis les mains…

En tout cas cela faisait trop longtemps que je n’avais pas eu l’occasion de m’abandonner à cette pratique. Début Janvier le froid s’intensifie et s’installe pour de bon, les cascades commencent à geler, nous sautons sur l’occasion et partons 3 jours grimper dans les Hautes Alpes.

Premier jour à la cascades des Orres : Dancing fall

La cascade de dancing fall dans les Hautes Alpes

La cascade de dancing fall

Nous commençons par une cascade des Orres : Dancing fall, elle n’est pas très longue (2 longueurs) mais très belle. Après un départ de Montpellier à 8h, nous arrivons au pied de la cascade vers 13h, deux cordés finissent de grimper, nous attendons qu »ils redescendent pour attaquer. Gagnant à la courte paille je part dans la première longueur en 4+. Elle n’est pas difficile, seulement 4 mais sa longueur de 60m et son cheminement la rendent très intéressante surtout pour une reprise.

Escalade sur glace le tube final de dancing fall

le tube final de dancing fall

Henri se colle à la deuxième longueur qui passe dans un court cigare de 20m, tout aussi super à grimper. Cette longueur coule un peu. Avec le froid saisissant de cette fin d’après midi nos vêtements se transforment instantanément en armure de glace.

Deuxième jour, le vallon de freissinières

Le deuxième jour nous souhaitons aller grimper dans le vallon de freissinière. En espérant qu’il y ai de belles lignes de former (nous pensions secrètement à la tête de Gramusat), mais en passant au pied, nous constatons qu’il en manque un peu… Nous filons alors tout au fond du vallon pour essayer Impatience et les Larmes de Nicodèmes, qui d’après quelques sites internet doivent êtres formées. Le départ est vraiment fabuleux, on commence dans un torrent à moitié gelé ou l’eau serpente entre la glace et la neige. Il fait très froid ce matin, -16°C au parking, la glace est très dur.

Le mur principal dans « impatience » forme de très belles méduses entre lesquelles on slalome. L’escalade n’est pas difficile mais faut un peut réfléchir à son itinéraire. Malgré le froid le tube finale constitue une vrai douche. Ce mélange d’eau et de froid recouvre nos broches et nos vêtement d’une gangue de glace, il faut taper avec le piolet pour enlever la glace sur les amarrages et on grimpe avec une véritable armure gelé. Heureusement que cette dernière longueur est très courte.

Escalade sur glace : le tube final de dancing fall dans les hautes Alpes

le tube final de dancing fall

Troisième jour,  » au-delà es ombres »

Le troisième jour nous étions persuadés que « au-delà des ombres » à la tête de Gramusat était en condition. Nous nous levons alors tôt avec une méga motivation. Sauf qu’une fois sur le parking nous constatons qu’il manque une belle portion de glace à la fin du Y pour entamer la traversée sur la droite. Nous nous contentons donc de faire les deux Y. Cela représente déjà une belle cascade de 3 longueurs avec quelques portions un peu raide. En faisant les deux branches du Y nous faisons 4 belles longueurs pour cette dernière journée.

La suite des aventures : Le Fournel

Mon amie étant enceinte, et l’accouchement étant prévu éminemment, nous ne pouvons pas forcément prévoir un autre séjour glace cette saison. Mais 10 jours plus tard les conditions de glace étant toujours bonne et après une négociation avec ma moitié, nous nous octroyons un allé retour express Montpellier-Le Fournel, pour essayer deux belles cascades (oui deux ! il faut bien rentabiliser le trajet).

Le Géant des tempêtes Hautes Alpes

Le Géant des tempêtes

Après un levé à 3h du matin, nous arrivons au parking du Fournel à 8h. Le ciel s’éclaircit et nous filons directement vers notre premier objectif de la journée : « Le Géant des Tempêtes ». C’est une très belle cascade, qui se compose après 100m de 3 de 2 longueurs. La température est bien moins froide qu’il y a 10 jours, la glace est donc beaucoup plus tendre, c’est un vrai régale.

« Le Géant des Tempêtes »

la première longueur d

la première longueur du « Géant »

La première longueur est longue mais sans passage très raide (4+) alors que la deuxième constitue un beau gros tube plus verticale (5). Tous les styles sont présents, un départ dans des pétales, un passage raide au milieu de colonnes de glace, de la glace sorbet… tout ce qui faut pour arriver au relais avec la banane.

Le départ du monde des glaces dans les Hautes Alpes

Le départ du monde des glaces

Nous faisons les rappels rapidement, afin de courir vers l’objectif suivant qui se situe sur la rive opposée. Il s’agit de la célébrissime ligne de « Délicados ». Qui dit célèbre dit aussi surpeuplé. Trop de cordées sont déjà présent, nous ne voulons pas prendre le risque de nous prendre un bloc de glace sur le casque nous rebroussons donc chemin. Nous changeons notre objectif et décidons d’aller faire une autre belle cascade de 4 longueurs qui s’appel « Le monde des glace ».

« Le monde des glace »

Tout comme la première, la glace est superbe, les ancrages et les brochages sont faciles. On commence en prenant la cascade par la droite. Cela nous permet de nous amuser dans les murs raides du bas.

Le cigare final du monde des glaces pendant la sortie d

Le cigare final du monde des glaces

Deux longueurs plus faciles cheminent pour nous amener au pied d’un joli cigare très sculpté. Je suis toujours étonné de la complexité des formes éphémères que l’on peut retrouver sur une ligne de glace. Dans cette dernière longueur, ce qui m’a émerveillé le plus c’est la glace bleu transparente ; Pourtant très épaisse, elle laisse facilement entrevoir l’eau coulé verticalement au milieu du tube. Nous aurions aimé essayer plusieurs variantes sur ce mur final. Malheureusement le ciel commence à s’assombrir et annonce la fin de la journée. 4 rappels plus tard nous sommes à nouveau au pied de la cascade avec ce coup-ci la frontale allumée. Nous sommes les derniers de la journée dans la vallée. On est bien fatigués et affamés. Nous rentrons à la voiture dans un silence reposant, seul le bruit de nos pas dans la neige nous garde éveillés.

A 00h00 nous arrivons à Montpellier et bouclons la boucle. Quelle journée.

Voilà un weekend bien optimisé. Ce sera le dernier avant quelques semaines car deux jours après mon fils Emile est né ! J’aimerai profiter pleinement de ses premiers moments.

Récit de Yoann Foulon Ambassadeur Le Yéti et Trangoworld

Check list pour la course d’escalade sur glace dans les Hautes Alpes

Liste des vêtements utilisés pour la sortie en escalade sur glace dans les Hautes Alpes

CATÉGORIE NOM DU MODÈLE MARQUE POURQUOI AVOIR FAIT LE CHOIX DE CE MODÈLE AU DÉPART EST CE QUE CE CHOIX A RÉPONDU À CETTE EXPÉRIENCE RACONTÉ DANS CE ROADBOOK SI C’ÉTAIT À REFAIRE
 DOUDOUNE TRX2 800FT TRANGOWORLD  apport thermique et léger  Oui, Chaud et léger et très compact. Dommage que la poche de compression n’est pas de anse pour l’accrocher au baudrier. A garder pour des température supérieur à -5°C, en dessous il en faut une plus chaude.
VESTE GORETEX TRANGOWORLD Veste imperméable Oui et pourtant on a bien prit la douche. Une superbe veste de montagne
PREMIÈRE PEAU (HAUT) Porma TRANGOWORLD  Chaud et respirant  Aucune gêne  A continuer
PREMIÈRE PEAU (BAS) Ket TRANGOWORLD Chaud et respirant Oui Au top
PANTALON GORETEX Aletsh pant VAUDE Imperméabilité Très bonne imperméabilité mais je l’ai trouvé un peu trop rigide (la fermeture éclaire latérale est protégée par une doublure qui rigidifie la structure du pantalon)  A renouveler dans des conditions hivernales
POLAIRE Pullover Trx2 stretch TRANGOWORLD Chaud et laisse libre de ses mouvements, la poche de la poitrine est un peu trop petite. L’ouverture du col est très pratique lorsqu’on surchauffe un peu, possibilité de la mettre en gardant le casque Ma nouvelle polaire préféré
GANTS Aletsh sympatex glove VAUDE Dextérité et chaleur Oui, il sont vraiment bien J’aimerai bien les renouveller

Liste du matériel montagne utilisé pour la sortie en escalade sur glace dans les Hautes Alpes

CATÉGORIE NOM DU MODÈLE MARQUE POURQUOI AVOIR FAIT LE CHOIX DE CE MODÈLE AU DÉPART EST CE QUE CE CHOIX A RÉPONDU À CETTE EXPÉRIENCE RACONTÉ DANS CE ROADBOOK SI C’ÉTAIT À REFAIRE
HARNAIS Aquila PETZL  Compromis entre légèreté, compacité et confort  Oui, surpris du confort.  A refaire
MOUSQUETONS Attache 3D PETZL  Forme poire de taille moyenne. Model léger  Oui, le seul point négatif est sa visserie qui a tendance a s’ouvrir facilement.  A refaire
CORDE À DOUBLE Iveline 60m Golden unicore BÉAL  Fine et fluide  Oui, très bonne protection à l’eau  Au top
CHAUSSURES Phantom 6000 SCARPA  Chaussures chaude est technique  Oui, et plutôt légère pour une chaussure aussi chaude.  A refaire
CRAMPONS Lynx PETZL Crampons technique, modulables Oui, moduler les pointes avant c’est vraiment pratique. On continu
PIOLETS TRACTIONS Quark PETZL Piolet polyvalent Oui, mais si je faisais plus de glace, je m’équiperais d’un piolet plus cambré…. A voir…
FRONTALE Tikka R+ PETZL  Bon éclairage et différents modes d’éclairage (puissance)  Oui, et bonne autonomie  A refaire
DÉGAINES Ange PETZL  légèreté  Oui  Au top
ASSUREUR Reverso PETZL  Assurage du leader et du second avec corde à double  Oui  A refaire
SANGLE Fin anneau 60 PETZL  Pratique pour rallonger les points de protections (spits, pitons, coinceurs…)  Oui  A refaire
SANGLE Fin anneau 120 PETZL  Pratique pour faire des relais  Oui  A refaire
SANGLE Fin anneau 180 PETZL Bien pour trianguler 3 points oui A refaire
CASQUE Siroco PETZL  Légèreté  Oui, et très bonne tenue sur la tête, le clip aimanté permet une mise rapide du casque même avec des gants
BROCHES À GLACES Laser speed PETZL Une protection rapide et efficace Oui, l’amorçage est vraimet très facile et la broche à un bon équiulibre et une bonne prise en main. À garder, il faut que je me procure l’affûteur de broche à glace Petzl.
SAC À DOS Jorasse 45 SIMOND Bon marché Très bon rapport qualité prix, mais il devient un peu usé (5ans d’utilisation) À changer…

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire