Grimpe sur la voie « Los (sin) verguenza » à Pena de Sin en Espagne à la frontière Française

par Expérience Outdoor

Yoann Foulon ambassadeur Trangoworld nous partage son expérience lors de sa sortie escalade à Bielsa. Il nous donne des conseils et retour terrain sur le matériel utilisé.

Informations sur la sortie escalade à Bielsa

 escalade à Bielsa

La Pena Montanesa au réveil

  • Date de la sortie escalade à Bielsa

Cette sortie s’est déroulée le dimanche 15 avril 2018.

  • Lieux visités pendant la sortie escalade à Bielsa

Espagne/ Zone de Bielsa/ entre Plan et Sin (au sud de Sin)

  • Voie Parcourue

« Los (sin) verguenza »
Longueur : 200m
Difficulté 7b+max 7aobligatoire
Niveau de protection RS3

  • Matériel utilisé pour cette sortie escalade à Bielsa

Cordes 2*60
1 jeu de camalot >3 + 1 autre >0.75
1 jeu de cablés
1 jeu de micro friend

  • Topo et lien

Topo
Peña de Arties

Récit de la sortie escalade à Bielsa

Escalade de Los (sin) verguenza à la Pena de Arties ou Pena de Sin
Dans notre activité il est parfois nécessaire de faire preuve de persévérance pour réussir à faire une belle voie. Et ce weekend il en aura fallut une bonne dose pour maintenir la motivation. Il est toujours difficile de se recentrer sur un objectif Beta lorsque le premier a été mis en échec.
Nous avions comme objectif principal d’aller découvrir une autre falaise Espagnole : La Pena Montanesa. Un très grand nombre de voies y semblent intéressantes et les photos que l’on trouve sur internet laissent imaginer un rocher parfait. Parmi ces voies, nous avions flashé sur « Super energy », une voie de plus de 400m en 8a max et 7a+ obligatoire et un niveau ne protection RS3.
Finalement nous sommes arrivés au parking de la Pena Montanesa le dimanche matin à 00h15, et nous n’avons pas traîné à monter la tente pour rapidement tomber dans les bras de Morphé. Nous avons eu une drôle de surprise en nous réveillant le matin lorsque j’ouvris la tente. La belle falaise se situait face à nous mais une bonne quantité de neige l’encerclait. Et de grandes coulés d’eau panachaient la falaise de couleur plus sombre.

escalade à Bielsa

La falaise de la Pena de Sin ou Pena de Arties

Nous sommes donc contraints de changer de projet. La Pena de Sin ou Pena de Arties n’est pas très loin et nous avons quelques topos.  D’ailleurs là-bas une voie nous intéresse particulièrement. C’est « Stuppeur et tremblement » mais  en arrivant sur place, nous sommes encore victimes des précédentes précipitations, la partie inférieur de la voie est trempée. Nous regardons une voie plus à gauche qui se nomme « Hugo the little good » mais là, même scénario.
A l’extrême droite de la falaise la voie « Chicos vampiros » semble sèche, nous décidons donc d’aller voir au pied. Après 20min de marche nous nous retrouvons sous la douche des premières longueurs. Nous sommes démoralisés, mais une autre idée nous vient en tête une nouvelle voie a été ouverte l’année dernière par C. Ravier, E. Sabadell, S. Vidal et A. Salvado. Ils l’ont appelé « Los (sin) verguenza ». Elle se situe à l’extrémité gauche de la falaise. Nous y allons moyennement convaincu de la faisabilité de l’escalade.
A 13h nous nous retrouvons au pied de la voie et pour la première fois de la journée, cela semble praticable. Seules quelques petites coulés sont présentes mais on devrait pouvoir s’en accommoder.

escalade à Bielsa

La voie « Los (sin) Verguenza »

« Los (sin) verguenza » est une voie de 200m en 7b+max 7a obligatoire et avec un niveau d’engagement rs3.
L’accès se fait par la gauche. Le mieux est de descendre vers la rivière par le petit tronçon taillé pour l’entretien de la ligne électrique juste au niveau du tunnel. Une fois à la rivière, il faut la traverser et remonter une sente à sanglier environ 30m à gauche du grand dièdre. Une fois sur la vire, on doit traverser à droite et faire un court rappel de 6m puis remonter en escaladant la petite pente de 5m pour atteindre la vire d’où démarre la voie.
Avec tous ces changements d’objectifs j’ai oublié de récupérer le topo dans la voiture, il va falloir faire avec. Nous espérons que l’itinéraire ne sera pas trop difficile à trouver.

escalade à Bielsa

L’escalade de Los (sin) verguenza

J’attaque la première longueur, elle est noté 7b+ et j’espère que ce n’est pas le crux qui est mouillé. On commence avec un pas de A0 pour éviter les deux premiers mètres très péteux. Puis la ligne part légèrement en ascendance sur la gauche. J’arrive à passer la section mouillée en serrant un peu plus fort les prises (il s’agit de la partie en 6c+). S’en suit des mouvements d’équilibriste avec des inversées. Le crux arrive, je vois le point assez loin mais trouve quelques placements qui me permettent d’avancer, notamment des mouvements d’opposition.
J’arrive à une inversé avec laquelle je clip le point. Ensuite la lecture n’est pas facile, mais je distingue une règle sur la gauche, je serre la main gauche sur un plat en épaule pour aller la chercher et là : ziiiiiiiiiiip une prise de pied qui lâche. Zut dommage c’était fini après. Cette longueur se fait sans coinceur, mais la grimpe y est un peu engagée (j’ai seulement ajouté deux petits c3 pour renforcer le dernier piton.
Henri attaque la longueur suivante en 7a toujours très engagée, d’ailleurs un peu trop engagée pour lui aujourd’hui. Les multiples changements de projet on eu raison de sa détermination et son moral. Il me propose alors d’essayer à sa place. J’hésite un peu car moi aussi je commence à être fatigué des péripéties de la journée. Mais ok, je veux bien essayer, on va réussir à faire une voie ou au moins essayer jusqu’au bout. Le rocher est un peu friable par endroit, ce qui ne me rassure pas complètement, surtout quant on se retrouve loin du dernier point. Avec de la concentration j’arrive à passer la section engagée qui traverse vers la droite pour rejoindre un dièdre ou l’on va pouvoir placer quelques friends.

escalade à Bielsa

La traversé de la deuxième longueur

La troisième longueur est impressionnante vu du bas, il s’agit d’un dièdre déversant. Il me semble mouillé. Et c’est effectivement le cas. Après quelques hésitations je me lance et ça passe. La longueur bascule sur la gauche pour récupérer un dièdre orienté dans un autre sens. Le dièdre est fissuré permettant  ainsi le placement de coinceurs. Le crux en 7b est situé sur un grand mouvement vers un arbre.

escalade à Bielsa

Le crux de la troisième longueur

La quatrième longueur est vraiment magique, je le sais avant même de partir. Il faut continuer à grimper le dièdre fissuré en se protégeant uniquement sur des camalots (plutôt petites tailles), puis on sort dans un mur très sculpté. Pour rejoindre une section dur protégée par 3 pitons (espacés d’un mètre les uns des autres).  La fin demande encore un peu de concentration pour engager surtout si on a plus de camalot rouge et gris. C’est une longueur magnifique ça faisait un petit moment que je n’avais pas fait une longueur si belle.

escalade à Bielsa

La belle fissure de la L4 de Los (sin) verguenza

La dernière longueur en 7a est également très jolie. On remonte un dièdre évasé très compact avec quelques protections à placer par-ci par-là. Le crux se situ au milieu sur un rétablissement dans une dalle. Attention à la sortie qui est un empilement de blocs les uns sur les autres, une fissure dans un toit permet de poser un ou deux camalots pour sortir plus serein.
Nous sommes bien heureux d’avoir réussi à grimper une belle voie à la Pena de Sin  après tout les retournements de situation. Comme quoi, il est parfois utile de persévérer comme une mule !

escalade à Bielsa

La vallée de Plan avec la belle grande Paroi de la Pena de Sin

Matériel utilisé lors de cette sortie escalade à Bielsa

CATÉGORIE NOM DU MODÈLE MARQUE POURQUOI AVOIR FAIT LE CHOIX DE CE MODÈLE AU DÉPART EST CE QUE CE CHOIX A RÉPONDU À CETTE EXPÉRIENCE RACONTÉ DANS CE ROADBOOK SI C’ÉTAIT À REFAIRE
DOUDOUNE TRX2 800FT TRANGOWORLD apport thermique et léger Oui, Chaud et léger et très compact. Dommage que la poche de compression n’est pas de anse pour l’accrocher au baudrier lors de cette session escalade à Bielsa. super
PREMIÈRE PEAU (HAUT) Porma TRANGOWORLD Chaud et respirant Aucune gêne A continuer
PANTALON LÉGER Ghawdex TRANGOWORLD Léger, et très élastique il permet une bonne aisance des mouvements Oui, la coupe ajustée permet de bien voir ses pieds. A renouveler, top pour les grandes voies
POLAIRE  PULLOVER NAVAN TRANGOWORLD Légère Oui, bien pour cette saison Parfaite
DUVET  Xero 550 MOUTAIN EQUIPMENT Léger et compact Oui A refaire sans hésitation
MATELAS LÉGER Prolite THERMAREST Ultra léger et ultra compact Prend peu de place A refaire
RÉCHAUD Optimus PROVIDUS Légèreté Oui, Parfait pour des courses ou le poids est un élément important pour la réussite de la course lors de cette session escalade à Bielsa Très bien
HARNAIS Aquila PETZL Compromis entre légèreté, compacité et confort Oui, surpris du confort. A refaire
MOUSQUETONS  Attache 3D PETZL Forme poire de taille moyenne. Model léger Oui, le seul point négatif est sa visserie qui a tendance a s’ouvrir facilement. A refaire
CORDE À DOUBLE Cobra II 00m Drycover unicore BÉAL Fine et fluide Oui, très bonne fluidité Au top
CORDE DE HISSAGE Trail line BEAL Corde fine en dynema Très bien et bonne résistance A garder
CHAUSSURES  CHAUSSURE BOMIO IP TRANGOWORLD Chaussures robuste Bonne tenue du pied A refaire
CHAUSSONS TECHNIQUES Instinct vs SCARPA Technique et confortable Précis oui
FRONTALE Tikka R+ PETZL Bon éclairage et différents modes d’éclairage (puissance) Oui, et bonne autonomie A refaire
DÉGAINES Ange PETZL légèreté Oui Au top
ASSUREUR Reverso PETZL Assurage du leader et du second avec corde à double Oui A refaire
SANGLE Fin anneau 60 PETZL Pratique pour rallonger les points de protections (spits, pitons, coinceurs…) Oui A refaire
SANGLE Fin anneau 120 PETZL Pratique pour faire des relais Oui A refaire
SANGLE Fin anneau 180 PETZL Bien pour trianguler 3 points oui A refaire
CASQUE Sirroco PETZL Légèreté Oui, et très bonne tenue sur la tête, le clip aimanté permet une mise rapide du casque même avec des gants
COINCEURS MÉCANIQUES Camalot C4 BLACK DIAMOND Stabilité, maniabilité Oui, une base bien sûre On ne change pas.
COINCEUR MÉCANIQUES MICRO Alien ALIEN CAM Tête étroite, elle entre bien dans les petits trous Un petit peu trop souple à mon goût lors de cette session escalade à Bielsa. Pas mieux
CONCEURS CABLÉS Wall nut DMM Le creux de la tête apporte un peu plus de tenue Oui Au top

Laisser un commentaire