Terrain d’aventure sur la paroi de Catalogne à Mont Rebei en Espagne pour découvrir ces grandes falaises

par Yoann FOULON

Avis et informations concernant la session escalade à Mont Rebei, par Yoann FOULON, Ambassadeur Trangoworld et Le Yéti.

Informations sur la sortie escalade à Montrebei en Catalogne

escalade à Mont Rebei

  • Date de la sortie escalade à Mont Rebei

La sortie d’escalade se déroule le 21 et 22 Janvier 2018.

  • Lieu des voies escalade à Mont Rebei

Falaise de Montrebei/ Paroi de Catalogne/ Espagne

  • Caractéristiques des lieux

Période favorable : Octobre à Mai
Temps depuis Montpellier : 5h30
Horaire d’approche : 25min pour « Cor salvatge » 40min pour « Josep i Elina »
Horaire dans la voie : 9h30 pour « Cor Salvatge » 3h pour « Josep i Elina »
Montrebei, c’est une falaise géante coupée en deux par le «Noguera Ribagorçana ». Cela donne sur la partie ouest « la paroi d’Aragon » et sur la partie est « la paroi » de Catalogne. C’est aussi un espace sauvage, isolé de toute trace d’urbanisation, nuisance sonore ou pollution lumineuse. Les animaux, que ce soit l’avifaune où les cervidés n’hésitent pas à vous le montrer.

escalade à Mont Rebei

La petite jonquille

Montrebei, c’est également un terrain de jeu magique pour l’escalade en terrain d’aventure. Ici, les goujons sont  proscrits ou suscitent beaucoup de polémique. L’escalade doit se faire essentiellement avec des protections amovibles même si cela nécessite un peu d’engagement, voir de l’exposition… Et cela fait du bien à notre époque de pouvoir encore se sentir responsable de soi même. Ca devient tellement rare…  Je dirai que le rocher est surprenant. Par endroit on retrouve d’excellents cailloux compacts avec un grain bien rugueux (comme à la Marmolada dans les dolomites) et à d’autres endroits, il faut grimper avec précautions et bien choisir ses prises car il est médiocre. Mais cela n’enlève en rien à la beauté de la grimpe. Cela oblige à la concentration et permet d’exprimer tout son savoir faire en escalade pour pouvoir passer (garder son calme, bien se placer, choisir le cheminement le plus adapté…).

Récit de la sortie escalade à Mont Rebei

« Cor Salvatge » et ses longueurs

Ce weekend, nous avons choisi comme principale objectif la voie « Cor Salvatge » 470m, 7bmax, 6cobl. La voie est longue, et comme en cette période de l’année les jours sont plutôt courts, il va falloir être efficace pour arriver en haut avant la nuit. Un bon challenge.
Nous commençons la voie à 9h. Elle commence par une longueur facile en 5c mais très beau et sympathique à grimper. Il y a notamment un petit dièdre raide que l’on remonte avec des bacs qui nous donne l’agréable sensation d’être en forme. Le relais se situe sur la gauche de la vire. Soit sur friends soit un peu plus à gauche sur 3 burils et 1 piton.

escalade à Mont Rebei

L2, le 6aen traversée

La L2, remonte un court dièdre puis traverse sur la droite sous un petit toit, la traversé est un peu délicate sur du rocher douteux.

escalade à Mont Rebei

Le magnifique 6c de L3

La L3 est une longue longueur fantastique en 6c, ou il y a tout ce qui faut pour se faire plaisir : du beau rocher, de bonnes protections à placer, un peu de concentration pour l’itinéraire. Le dernier pas sous le relais se protège très bien.

escalade à Mont Rebei

L’ambiance commence à être sympathique, en fond la paroi d’Aragon

La L4 en 6c+ est un peu plus délicate, il faut faire attention au rocher, le plus dur physiquement c’est les 4 premiers mètres, ensuite c’est de la concentration. Par contre l’ambiance est superbe, on grimpe dans un mur déversant et il y a déjà du gaz.

Même voie, longueurs différentes lors de cette escalade à Mont Rebei

La longueur suivante est dans un tout autre style. Il s’agit d’un 7a en dalle sur du très bon rocher avec les petites fissures qu’il faut pour placer quelques friends. 2 pitons permettent de protéger la traversé finale sur la gauche avant de rejoindre la fissure. Je trouve la cotation plutôt sympa, personnellement je dirai plutôt 6c/c+.
La L6 est un 6a qui serpente entre du rocher moyen. La difficulté réside dans la recherche de l’itinéraire le moins pire.
S’en suit un autre 7a de 50m vraiment très joli avec un mur final compact ou il faut un petit peu engagé après avoir placé un friend dans un trou. Finalement on est dans un vrai style « marmolada ».
La huitième longueur suit une fissure jusque sous un toit. Là il faut traverser un peu sur la gauche pour rejoindre un beau dièdre que l’on remonte. L’ambiance est fabuleuse, l’escalade n’est pas très dure. Les protections sont bonnes et on a bien 200m de gaz sous les fesses. La sortie est toutefois un peu délicate, le rocher n’est pas bon partout. Il vaut mieux sortir légèrement sur la gauche pour arriver sur une belle grosse vire. Qui sera bien confortable et où l’on peu facilement faire relais sur friend.

escalade à Mont Rebei

La très longue longueur de 55m

La suite est une très longue longueur de 55m en 6b+. On démarre sur le dièdre à l’extrême gauche de la vire (juste là ou la vire devient moins large, mieux vaut déplacer le relais) Cette longueur est plutôt dans le style fissure, avec quelques mouvements de verrous. C’est une très belle longueur qui pompe un peu d’énergie sur la concentration et qui demande à bien gérer son matériel pour ne pas se retrouver sans protection dans le haut.

Les dernières longueurs de cette escalade à Mont Rebei

La L10 est beaucoup plus courte (15m max). La difficulté en 7a+ se passe sur 4 mouvements dans le bombé  au dessus du relais (le plus dur est de clipper le premier piton, ensuite c’est que du bonheur). Presque comme des manettes dans les mains et du vide à gogo.

escalade à Mont Rebei

Le soleil couchant nous offre une belle lumière

Le soleil était en train de décliner quand nous sommes arrivés au relais, nous offrant des lumières surréalistes.
La 11ème et dernière longueur dur (7b) se grimpe dans un mur bien raide, le crux se passe sur les 10 premiers mètres avec quelques petites prises qui faut serrer fort, elles sont franches mais plutôt fines et on a un peu peur qu’elles cassent si on les serre trop, tout est dans le dosage…
En rejoignant Henri sur la vire le soleil a disparu et l’obscurité commence à prendre le dessus, je me dépêche donc de sortir.
La dernière longueur passe par une « renfougne » facile en 4c sur la droite puis il faut partir en diagonal sur la gauche pour prendre la porte de sortie qui amène sur une belle plateforme.
Henri me rejoint et nous mettons les frontales, il est 18h30. C’était juste mais on l’a faite.
Le retour se fait à pied sur un beau sentier, nous distinguons sur la gauche les Pyrénées enneigées.

Une nouvelle voie pour un nouveau jour

Le lendemain nous choisissons une autre voie. Cette fois plus courte et plus facile : « Josep i Elina », 150m, 7a max, 6bobl. C’est une très belle voie semi-équipée sur du très bon rocher.

escalade à Mont Rebei

La L2 et son mur compact

La voie démarre dans un dièdre ou faut bien se placer. Puis elle traverse une zone de rocher moyen (pas hésiter à monter bien haut avant de traversé.
La longueur suivante se déroule dans un magnifique mur avec quelques mouvements de fermeture de bras avec les pieds à plat (je n’ai pas trouvé cela très facile pour du 6b…)
La troisième longueur chemine dans des dièdres bien fournis en prises. L’escalade y est bien aérienne, un pur régale.
La dernière longueur en 7a est très bien équipée, il n’est absolument pas nécessaire de prendre les coinceurs. Nous nous sommes chargés pour rien…

escalade à Mont Rebei

La sortie , avec vu sur les Pyrénées espagnoles

Exceptionnellement cette voie descend en rappel. Et c’est un vrai bonheur de les avoir fait au milieu de vols de vautours fauve.
Quel endroit merveilleux, vivement la prochaine fois,peut-être sur la paroi d’Aragon…

Matériel utilisé pour cette sortie escalade à Mont Rebei

Vêtements techniques portés durant cette escalade à Mont Rebei

CATÉGORIE NOM DU MODÈLE MARQUE POURQUOI AVOIR FAIT LE CHOIX DE CE MODÈLE AU DÉPART EST CE QUE CE CHOIX A RÉPONDU À CETTE EXPÉRIENCE RACONTÉ DANS CE ROADBOOK SI C’ÉTAIT À REFAIRE
DOUDOUNE TRX2 800FT TRANGOWORLD  apport thermique et léger  Oui, Chaud et léger et très compact. Dommage que la poche de compression n’est pas de anse pour l’accrocher au baudrier. super
PREMIÈRE PEAU (HAUT) Porma TRANGOWORLD  Chaud et respirant  Aucune gêne  A continuer
PREMIÈRE PEAU (BAS) Ket TRANGOWORLD Chaud et respirant Oui Au top
PANTALON LÉGER Ghawdex TRANGOWORLD  Léger, et très élastique il permet une bonne aisance des mouvements  Oui, la coupe ajustée permet de bien voir ses pieds.  A renouveler, top pour les grandes voies
POLAIRE Pullover Trx2 stretch TRANGOWORLD Chaud et laisse libre de ses mouvements, la poche de la poitrine est un peu trop petite. L’ouverture du col est très pratique lorsqu’on surchauffe un peu, possibilité de la mettre en gardant le casque Ma nouvelle polaire préféré

Matériel Bivouac utilisé lors de cette escalade à Mont Rebei

DUVET  Xero 550 MOUTAIN EQUIPMENT  Léger et compact  Oui  A refaire sans hésitation
MATELAS LÉGER  Prolite THERMAREST  Ultra léger et ultra compact  Prend peu de place  A refaire
RÉCHAUD  Optimus PROVIDUS  Légèreté Oui, Parfait pour des courses ou le poids est un élément important pour la réussite de la course  Très bien

Matériel d’escalade pour cette escalade à Mont Rebei

HARNAIS  Aquila PETZL  Compromis entre légèreté, compacité et confort Oui, surpris du confort.  A refaire
MOUSQUETONS  Attache 3D PETZL  Forme poire de taille moyenne. Model léger Oui, le seul point négatif est sa visserie qui a tendance a s’ouvrir facilement.  A refaire
CORDE À DOUBLE  Cobra II 60m Golden unicore BÉAL  Fine et fluide Oui, très bonne résistance, j’ai la sensation qu’elle s’use moins vite que celle traitée dry  Au top
Corde de hissage Trail line BÉAL Corde fine en dynema Très bien et bonne résistance A garder
 CHAUSSURES  Ultra raptor  LA SPORTIVA  Chaussures légère  Pas de gêne au baudrier  A refaire
CHAUSSONS TECHNIQUES Instinct vs SCARPA Technique et confortable Précis oui
 FRONTALE  Tikka R+  PETZL  Bon éclairage et différents modes d’éclairage (puissance)  Oui, et bonne autonomie  A refaire
DÉGAINES  Ange  PETZL  légèreté  Oui  Au top
ASSUREUR  Reverso  PETZL  Assurage du leader et du second avec corde à double  Oui  A refaire
SANGLE  Fin anneau 60  PETZL  Pratique pour rallonger les points de protections (spits, pitons, coinceurs…)  Oui  A refaire
SANGLE  Fin anneau 120  PETZL  Pratique pour faire des relais  Oui  A refaire
SANGLE Fin anneau 180 PETZL Bien pour trianguler 3 points oui A refaire
CASQUE  Sirroco  PETZL  Légèreté  Oui, et très bonne tenue sur la tête, le clip aimanté permet une mise rapide du casque même avec des gants
COINCEURS MÉCANIQUES Camalot C4 BLACK DIAMOND Stabilité, maniabilité Oui, une base bien sûre On ne change pas.
COINCEUR MÉCANIQUES MICRO Alien ALIEN CAM Tête étroite, elle entre bien dans les petits trous Un petit peu trop souple à mon goût. Pas mieux
CONCEURS CABLÉS Wall nut DMM Le creux de la tête apporte un peu plus de tenue Oui Au top
0 commentaire
0

Vous pourriez aussi aimer

Laisser un commentaire