Ski de randonnée dans les Hautes-Pyrénées : col du Pourteillou à Gèdres

par Expérience Outdoor
Ski de randonnée dans les Hautes-Pyrénées

Florian DESJOUIS nous partage son trip Ski de randonnée dans les Hautes-Pyrénées

Information sur sortie Ski de randonnée dans les Hautes-Pyrénées

Quand partir :

Dans les Pyrénées, il est possible de skier toute la saison. Néanmoins, si vous devez choisir une date, nous vous recommandons vivement de vous y rendre en mars/avril. La neige est généralement bonne à cette période, grâce au cumul des chutes de l’hiver. Le temps est également stable et surtout, le soleil éclaire les faces nord sans les réchauffer. C’est également à ce moment que les routes et les refuges commencent à s’ouvrir, ce qui permet d’emprunter des itinéraires difficilement accessibles en hiver.

Lieu :

France, Midi Pyrénées, Hautes-Pyrénées, Gèdres (65120)

Comment s’y rendre :

En voiture depuis Montpellier :
Montpellier => Gèdres : 4h45, 450 km, 30 euros de péage.

Participants :

Gwendoline A., Gérard A., Anabelle A., Florian DESJOUIS

Où dormir dans les Hautes-Pyrénées :

Pour trouver un endroit où dormir si vous voulez faire du ski de randonnée dans les Hautes-Pyrénées vous pouvez suivre les liens disponibles dans la rubrique « Office du tourisme ».

Où se réapprovisionner dans les Hautes-Pyrénées :

Tout ce qu’il faut (supermarché, boulangeries, station essence …) à Luz-Saint-Sauveur.

Office du tourisme :

Ete.gavarnie.com
Luz.org

Quoi d’autre dans les environs pour une sortie Ski de rando des Hautes-Pyrénées :

Les possibilités en ski sont importantes dans les Hautes-Pyrénées, mais ce sera encore plus en alpinisme et cascade de glace que le secteur fera la différence. Pour ce qui concerne la cascade de glace (et mixte), vous avez le superbe site de Gavarnie à quelques kilomètres. Juste à côté, non moins beau, le Taillon et sa superbe face. Et aussi le Piméné, les Astazou, le Mont perdu… Autant de superbes sommets à découvrir dans un massif hors du commun.
En ski de randonnée, beaucoup de choses aussi :

Ne pouvant tout lister ici, je vous invite à utiliser Skitour, en cherchant dans le massif « Mont perdu, Gavarnie, Bigorre ».

Je me permets tout de même de vous conseiller de faire à ski le Mont Perdu : superbe tour, présenté sur 3 jours ici, mais qui peut se faire sur 2 si on ne redescend pas sur le refuge de Goritz (on vise la brèche de Rolland). Un moyen fabuleux de découvrir le massif de Gavarnie, panorama superbe sur les sierras espagnoles durant tout le deuxième jour.
Skitour : classique, à la journée, superbe randonnée.

S’il vous prend des envies de pistes damées :
– Gavarnie-Gèdre
Luz Ardiden
– Cauteret

Bibliographie :

« Ski de randonnée dans les Hautes-Pyrénées vol 2 » par Frédéric Cabot : un très bon topo qui, avec le volume 1, illustre et informe à merveille sur les nombreuses possibilités de l’ouest du massif pyrénéens. Informations nombreuses, se rapprochant du contenu des topos neiges, illustrations photos, etc… Très complet.

Lien internet du Col du Pourteillou

Col du Porteillou

Ski de randonnée dans les Hautes-Pyrénées : Du col du Pourteillou à Gèdre

Une date, un rendez-vous : Noël. La famille qui se retrouve, un symbole qui prendra tout son sens dans un monde où la mobilité est souvent synonyme d’éloignement. Se rassembler quoi qu’il arrive au moins à une date dans l’année. Un repère. Pour autant, chacun vient avec ses aspirations et ses besoins : se poser, se reposer, laisser filer le temps au coin du feu. Ou au contraire profiter de cette proximité retrouvée avec un massif au pied duquel nous avons vécu pendant 20 ans, et que nous ne connaissons pas si bien pourtant. Et en plus si la neige est là… Des groupes se forment, s’organisent, chacun tolère, accepte le choix des autres, sans pour autant les comprendre.

Et c’est ainsi que l’on se retrouve en ce 25 décembre, en effectif réduit, pour une petite sortie Ski de randonnée dans les Hautes-Pyrénées improvisée, sous un beau soleil d’hiver. Il a neigé ces derniers jours, et il était temps : comme souvent dans les Pyrénées, le début d’hiver toussote un peu, tarde à se lancer. Il suffira de bien choisir son terrain de jeu, un terrain qui n’agressera pas trop nos semelles si le manteau venait à trop mincir… De belles estives conviendront à merveille.

L’ambiance a bien changé ces dernières heures

Notre arrivée au petit matin dans les environs de Gèdre, dans l’ombre et la froideur, ne rend pas cette vallée très accueillante : ce sera bien emmitouflé que tout ce petit monde se préparera. Quelques voitures déjà sur le parking, malgré notre arrivée précoce : certains ont semble-t-il des impératifs horaires à respecter…

L’atmosphère est légère, gaie, tout le monde savoure ce petit moment privilégié. Les rayons de soleil ne tarderont pas à nous rejoindre, la poudreuse glissante des premiers instants prend un petit coup de chaud elle aussi.

Ski de randonnée dans les environs de Gèdre dans les Hautes-Pyrénées

Le rythme n’est pas très élevé, et n’a aucune raison de l’être : le dénivelé est faible et nous avons le temps aujourd’hui. Le groupe s’étire, des sous-groupes se forment, des discussions se lancent, et se fusionnent à chaque pause.

Randonnée à ski dans les Hautes-Pyrénées

Le panorama est superbe, embelli par les chutes de neige providentielle de la veille. Nous rejoignons rapidement des granges qui signeront la fin de la civilisation. Il suffira de quelques croupes franchies pour les voir disparaitre, et seulement percevoir une nature brute et épurée. Une brise glaciale nous rappelle que l’hiver a commencé pour de bon, et que la douceur des premiers instants n’est plus.

Les enclos peinent à sortir la tête de l’eau, ou de la neige plutôt : les stigmates des installations estivales, de l’outil de travail des bergers, se laisse happer petit à petit par le manteau neigeux qui prend de la consistance au fur et à mesure de l’ascension. Nous nous laissons happer par l’ombre dans ces combes nord, la trace est faite, la neige légère, on se laisse guider jusqu’au pied du ressaut qui nous déposera au col.

Randonnée à ski du Col du Pourteillou à Gèdre

Trace de Ski de randonnée dans les Hautes-Pyrénées

La trace se raidit, les conversions se rapprochent, cela devient à peine un peu plus délicat : les apprentis randonneurs du groupe sont un peu à la peine, mais il suffira de prendre son temps. Comme souvent, le vent nous surprendra au point haut, nous qui étions bien à l’abri il y a quelques minutes. Mais des traces basculent juste derrière, où le soleil semble inonder les pentes de neiges : je m’avance, simple curiosité. Une superbe petite combe qui s’achève en balcon s’ouvre à nous.

Le vent a le bon goût de ne pas trop marquer sa présence ici, et le soleil est définitivement présent. Quelques courbes en peaux de phoques et nous voilà face à un panorama superbe, presque mythique pour les Pyrénées : Astazou, Marboré, Brèche de Rolland, Face nord du Taillon, cirque de Gavarnie, des grands noms de la chaine.

Col du Pourteillou dans les Hautes Pyrénées

Un pique-nique idyllique

Les sourires illuminent les visages, nous ne rêvions pas mieux : la faim nous étreint, il est temps de s’installer, et de savourer cette instant si simple mais si bon. Des choucas bien informés et bien peu farouches planent au-dessus de nos têtes, tentent même quelques audaces en se posant non loin de notre pique-nique. On s’assoupirait presque dans cette quiétude qui nous berce.

Panorama observé dans les Hautes-Pyrénées à Gèdre

La pause s’est éternisée, nous avons été opportunistes et avons savouré ce cadeau qui nous a été offert : tout ce petit monde se dirige vers le col à présent, le temps d’une courte montée pour basculer en face nord. Le vent et le froid anesthésient nos doigts, engourdissent nos lèvres et nos joues. Les premiers virages sont un peu timides, encore un peu engourdis par cette longue pause. Les sensations s’éveillent, se confortent, se rassurent, et le dénivelé défile. La neige tiendra ses promesses : poudreuse légère dans les hauteurs, poudreuse trop peu tassée pour nous épargner quelques « touchettes » dans les parties basses. Peu importe, c’est bien à cela que sert le matériel, et si c’est le prix d’une belle journée en montagne, nous le paierons.

Le manteau blanc qui recouvrait le parking a totalement disparu, il fait presque chaud à présent : le cœur gai, l’esprit léger, nous sommes prêt à affronter l’ultime repas de fête de cette année.

Conclusion de notre sortie Ski de randonnée dans les Hautes-Pyrénées :

Une randonnée d’épicurien, où l’on savoure le plaisir simple d’être en pleine nature : neige facile à skier, temps idéal, pause s’éternisant au sommet : un beau moment à partager.

Matériel utilisé durant notre sortie en Ski de randonnée dans les Hautes-Pyrénées :

CATEGORIEMODELEMARQUEPOURQUOI AVOIR FAIT CE CHOIX AU DEPARTCE CHOIX A-T-IL REPONDU AUX BESOINS DE LA SORTIESI C’ÉTAIT A REFAIRE
SAC À DOSPEUTEREYMILLET– confortable
– bon serrage ventrale
– poche à crampons extérieurs (très bien pour mettre le thermos aussi)
– simple et sans fioritures
– solide
 Tout à fait adapté Un sac à dos tout terrain qui répond à beaucoup de mes attentes : ski de randonnée, randonnée à pied, couenne. Un volume et une organisation qui le rend polyvalent. Petit bémol concernant les tiges rigidifiant le dos qui ont la facheuse tendance à sortir de leur emplacement : un peu pénible.
COUTEAUX   Rien A Signaler 
PELLE : LA PELLE NORVÉGIENNE DE MON PÈRE, DU COSTAUD (PAS DE MARQUE)   Héritage familial Trop lourde, trop grosse… Je la garde car on me l’a donné, mais elle n’est pas très adapté : bien trop lourde !! Par contre, suite aux différents échos que j’ai pu avoir, je ne prendrai pas la plus légère ou la moins cher : souvent la partie en contact avec la neige se casse si celle-ci est trop dure (ce qui est la cas pour une neige d’avalanche, très compact !).
COUVERTURE DE SURVIE   R A SRien A Signaler R A S
BOUSSOLE  Rien A Signaler R A SRien A Signaler
ARVAEVOLUTION + (MODÈLE 2005)ARVA– indice sonore et visuel
– simplicité
Rien A Signaler Peut-être un plus compact et encore : dans tous les cas, ce qui fait une bonne recherche arva c’est avant tout chose l’entrainement, et l’entrainement avec son arva pour créer ses automatismes. La simplicité est un atout prioritaire : ne pas avoir trop de signaux, d’informations à traiter lors de la recherche me semble indispensable.
SONDE ARVA – légère
– montage rapide
  Ne pas oublier lors de vos entrainements arva de jouer le jeu de A à Z, c’est-à-dire de monter la sonde aussi : le montage est rapide, mais uniquement quand on a bien pris le coup de main !
SKISWEET DADDYATOMIC– Poids
– efficace en toute neige
– performant en piste
Tout à fait adapté, toujours agréable d’avoir une portance correct dans ce type de neige.Je reprendrai les mêmes. Mon critère premier était la polyvalence : je voulais un ski qui ne m’handicap pas à la montée, tout en pouvant me faire plaisir à la descente en hors-piste comme en piste. Je suis comblé. Un ski facile pour skieur de niveau moyen à correct qui veulent se faire plaisir dans tout les domaines.
BATON DE RANDONÉEEXPEDITION SKI POLEBLACK DIAMOND – enfin un système de serrage facile et efficaceRien A Signaler Je ne reprendrai pas les mêmes, pour plusieurs raisons : dans un premier temps, dès la 3eme sortie j’ai perdu une rondelle, BD n’a pas renvoyé la bonne, je me retrouve avec 2 bâtons à des hauteurs différentes dans la poudreuse, moyen ! Dans un 2eme temps, je prendrai un bâton avec une mousse qui redescend assez bas sur le manche (pratique et confortable). Dans un troisième temps, je ne prendrai pas des bâtons pliables pour le ski car ils sont fragiles : une chute en ski avec un peu de vitesse pourrait leur être rapidement fatale. Donc les bâtons pliables, oui pour la randonnée à pied, les voyages mais pour du ski des bâtons non pliable me semble plus approprier
PEAU DE PHOQUENYLON STANDARDBLACK DIAMOND – Bon grip
– Bonne durabilité de la colle
 OK Je n’ai jamais été déçu, rien de spécial à signaler.
FIXATION SKI DE RANDONNÉETLT SPEEDDYNAFIT  – le poids Tout à fait adapté. Je le prends à nouveau, sans aucun doute : seul petit bémol, les cales de montée en plastiques sur ce modèle ne sont pas solides (un des 2 n’a pas tenu le choc). Mais plus aucun problème sur les modèles actuelles. Une référence.
CRAMPONSAIR TECH LIGHTGRIVEL – poids !! Restés au fond du sac : ils sont léger, ce n’est pas bien grave… Assez fragile car en alu, on ne peut pas tout avoir ! Le meilleur compromis me semble être des crampons alus avec les 2 pointes avant en acier. Cela gagne en polyvalence et en fiabilité.
T SHIRT LAINE MÉRINOSMÉRINOS 260ICEBREAKER Très bon apport de chaleur
– Léger, confortable, bien taillé pour les hommes fins : on l’oublie complètement, même en grimpant
– 1 détail : l’encoche pour placer le pouce dans la manche => mine de rien, quand il fait frais, ça couvre un peu plus de surface et ferme franchement les écoutilles : efficace
 Tout à fait adapté. Je le garde, sans aucun doute. En France, je l’utilise à toutes les sauces : salles, couenne grande voie, ski… Il a sa place partout. J’ai payé un peu cher mais je ne regrette pas. Le prix reste excessif tout de même…
CARTE IGN  IGN RASRien A Signaler R A S
THERMOS75 CLLA PLAYA – bon maintien de la chaleur
– Volume bien adapté pour 2 personnes à la journée.
 Tout à fait adapté. Quoi de plus revigorant qu’un bon thé sucré ! pas convaincu ? allez au maroc ! On le prend systématiquement en ski de randonnée : on s’hydrate, on se réchauffe, on apporte de l’énergie si c’est suffisamment sucré. Je ne vois pas l’intérêt de prendre un volume inférieur, cela fait vraiment peu.
LUNETTE DE SOLEILPARANORAMIQUELOUBSOL– bon rapport qualité prix
– bonne protection pour les visages fins
 Tout à fait adapté. Des lunettes bon marché, qui sont adapté à un grand nombre de situation avec un maintien au visage très correct pour les visages fins, indispensable en escalade. Un bémol, elles sont un peu fragile : l’encoche qui permet de lier les branches au reste de la lunette casse assez facilement.
PANTALON ALPINISME/SKIBACKCOUTRY GUIDE PANTPATAGONIA– Confort !
– Coupe parfaite (pour homme fin)
 Toujours aussi bien. Je prends le même ! Un confort au top et enfin une coupe qui convient au taille de grimpeur !
T SHIRTCAPILENE 2 LIGHTWEIGHTPATAGONIAconfortable (élastane)
-léger
– sèche très vite « 
 Rien A Signaler Malgré un prix assez élevé, il se fait vraiment oublier : un très bon compagnon pour les sports d’extérieurs.
MICROPOLAIRER1PATAGONIA– apport de chaleur correct
– très confortable (membrane souple, intérieur doux)
– assez bien taillée, bien que le diamètre des manches soit un peu trop important, je flotte un peu (pour moi, mais je suis fin …)
 Tout à fait adapté. Je le garde, sans aucun doute. En France, je l’utilise à toutes les sauces : salles, couenne grande voie, ski… Il a sa place partout. J’ai payé un peu cher mais je ne regrette pas.
DOUDOUNEDOWN SWEATER SANS MANCHESPATAGONIA– bon apport de chaleur pour un poids et volume très correct
– pas de gêne en actif, elle se fait complétement oublier.
 Tout à fait adapté. Je la garde : j’ai fait ici un très bon achat, extrêmement polyvalent, je l’utilise à toutes les sauces : ski, alpinisme, escalade et tout simplement chez moi. Top.
CHAUSSETTES PATAGONIA– Bonne protection
– Ne bouge pas durant l’effort : pas de frottements
Rien A Signaler J’ai eu de mal à trouver une paire de chaussettes bien ajusté à mon pied fin : j’ai pris 2 tailles en dessous de ma pointure et le problème était réglé ! Prendre le temps de bien choisir (bien ajusté au pied et assez épaisse), c’est un élément fondamental en randonnée (à ski comme à pied)
GANTS LÉGEROLANRACER– confortable
– Bien ajustée
 Tout à fait adapté. Si c’était à refaire, j’essaierai de trouver le même type de gant mais version mitaine, pour une raison : manipuler l’appareil photo plus facilement (le sortir de sa poche, changer les modes de prises de vues etc …)
GANTS DE SKIKINGSTONREUSCH – Chaleur
– confort
 Tout à fait adapté. Je prends les même : des bons gros gants de ski.
CHAUSSURE MATRIXMATRIXSCARPA– confort
– poids correct
 Adapté. Une chaussure correcte pour commencer en ski de randonnée avec un confort vraiment honorable. Mais son comportement pèche en descente : trop souple, avec un serrage moyen pour les chevilles/mollets fin (j’ai du redécouper le plastique pour serrer plus fort encore) et des éléments qui fatigue trop rapidement (les boucles de serrages : je dois m’y prendre à plusieurs fois avant que la boucle agrippe bien la  sangle  crantée).
VESTESTRATOSPHERETHE NORTH FACE – Coupe ajustée
– simplicité
 La protection était correct, mais gagnerai en efficacité si la veste était plus longue. Une très bonne veste : cela fait 7 ans que je l’ai, pas un seul couac au niveau des points de faiblesses (fermetures éclairs etc…). Et elle assure une très bonne protection : un excellent achat.
BONNETHIGH POINTTHE NORTH FACE– Protection au top
– confort–
 Tout à fait adapté Je prends le même! Un bon bonnet, c’est un bonnet qui protège TOUTE la tête, les oreilles y compris : c’est le seul bonnet qui est répondu à mes attentes jusqu’à maintenant, à savoir une protection efficace. Une référence à mes yeux.
MASQUE DE SKIAPACHEUVEX – confort
– prix
 Tout à fait adapté. Un masque assez classique avec un champ de vision correct et un confort honnête : je prends le même, car je ne demande pas beaucoup plus à un masque.